Wallonie: le trafic fluvial a reflué en 2015

 08/03/2016  Claude Yvens  News Logistics, Multimodal
Wallonie: le trafic fluvial a reflué en 2015

Les voies navigables wallonnes ont vu passer l’an dernier 39,06 millions de tonnes de marchandises. Le trafic fluvial affiche ainsi un recul de plus de 1,1 million de tonnes et est repassé sous la barre des 40 millions de tonnes. Le transit a pourtant enregistré un record.

Le volume total des marchandises transportées par la voie d’eau en Wallonie était retombé à 39,97 millions de tonnes en 2013, mais était repassé au-dessus de la barre des 40 millions de tonnes en 2014. L’exercice 2015 n’a pas permis de confirmer ce redressement: de 40,18 millions de tonnes, le trafic fluvial a rechuté à 39,06 millions de tonnes.

Le très bon résultat de Liège, le plus grand port wallon, n’aura pas suffi à éviter un recul. Le transbordement par la voie d’eau y a pourtant progressé de 8% à 14,59 millions de tonnes.

Au niveau de la Wallonie, les exportations (de 14,37 à 13,78 millions de tonnes), les importations (de 10,85 à 10,13 millions de tonnes) et le trafic interne (de 3,07 à 2,99 millions de tonnes) ont connu des baisses. Seul le transit a progressé, en passant de 11,88 à 12,16 millions de tonnes, ce qui constitue la meilleure performance jamais enregistrée pour ce flux et un deuxième record d’affilée.

Les minéraux et matériaux de construction, qui constituent le trafic principal avec 16,88 millions de tonnes en 2015, ont pourtant légèrement progressé. Mais la plupart des autres catégories ont noté un tassement plus ou moins prononcé. La plus forte chute a été notée du côté des combustibles solides, qui ont diminué de 2,12 à 1,34 millions de tonnes.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !