Volvo Trucks :”Les règles du freinage d’urgence sont trop légères”

 03/05/2017  Claude Yvens  Trucks
Volvo Trucks :”Les règles du freinage d’urgence sont trop légères”

Depuis novembre 2015, l’Union Européenne impose d’équiper les nouveaux poids lourds à deux et trois essieux d’un freinage d’urgence automatique. Les objectifs imposés sont cependant trop faibles, estime Carl Johan Almqvist, Traffic & Product Safety Director bij Volvo Trucks.

L’objectif de ces systèmes de freinage d’urgence est de réduire les accidents où un poids lourd percute par l’arrière un véhicule qui le précède. Ce scénario représente environ un cinquième de tous les accidents de la route impliquant des poids lourds. À l’heure actuelle, la législation exige que le système de freinage d’urgence réduise la vitesse du véhicule de 10 km/h. L’an prochain, cette réduction devra atteindre 20 km/h.

« Le durcissement de la législation est une bonne chose, mais il me semble que les exigences légales sont encore trop basses. Si vous circulez à 80 km/h lorsque le système de freinage d’urgence se déploie, il faut ralentir de bien plus de 20 km/h pour éviter une collision massive avec un véhicule immobilisé », affirme Carl Johan Almqvist. Le système déjà commercialisé par Volvo Trucks va d’ailleurs plus loin que les percrits légaux.

Introduit en 2012, ce système vise en premier lieu à avertir le conducteur de tout risque de collision. Le freinage d’urgence intervient uniquement si cela est absolument nécessaire. Il s’applique alors avec une réactivité extrême. La vitesse de freinage (ou de ralentissement, pour employer le terme technique exact) est d’environ 7 m/s2, soit des performances comparables à celles de nombreuses voitures particulières. En pratique, le véhicule peut passer de 80 à 0 km/h en une quarantaine de mètres.

Le système surveille les véhicules qui précèdent à l’aide d’une caméra et d’un dispositif radar et fonctionne aussi bien qu’il fasse soleil, qu’il y ait du brouillard ou qu’il fasse nuit. En cas de risque de collision, le conducteur est averti par des alarmes lumineuses et sonores incrémentielles. Si le système ne détecte aucune réaction du conducteur, le véhicule commence automatiquement à appliquer un léger freinage. Si le conducteur ne réagit toujours pas, le freinage d’urgence est déployé jusqu’à l’immobilisation complète du véhicule. Au bout de cinq secondes supplémentaires sans mouvement du volant ou autre réaction, le frein à main est automatiquement serré, une mesure de sécurité qui empêche le véhicule de rouler si le conducteur est en état de choc ou inconscient.

Lorsque le freinage d’urgence est déployé, les feux stop se mettent à clignoter pour avertir les véhicules qui vous suivent. Si la vitesse du véhicule tombe en dessous de 5 km/h, les feux de détresse clignotants sont également activés.

Le système de Volvo fonctionne également sur les routes sinueuses et peut faire la distinction entre les glissières latérales et les véritables obstacles, tels que des véhicules, y compris les motos. Pour tirer pleinement parti du système, il est essentiel de veiller à ce que toutes les fonctions, comme les freins ABS, soient activées à la fois sur le véhicule et sur la remorque.

Pour tout savoir sur Volvo Trucks, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !