Volvo Group examine ses systèmes anti-pollution

 16/10/2018  Claude Yvens  Trucks
Volvo Group examine ses systèmes anti-pollution

Volvo Trucks signale avoir découvert une dégradation anormalement rapide d’un composant utilisé dans ses systèmes de contrôle des émissions. Cette dégradation peut mener à un taux excessif d’oxydes d’azote (NOx).

“Les premiers problèmes nous ont été signalés en Amérique du Nord, mais il pourrait s’en produire également en Europe. Nous sommes en train d’analyser chaque véhicule au cas pas cas afin de circonscrire le problème. Nous sommes en contact avec les autorités compétentes de chaque pays, et nous travaillons également à des plans de remédiation”, nous a expliqué Claes Eliasson, responsable presse chez Volvo Group. Ces vérifications s’effectuent ‘over the air’ et ne nécessitent donc pas de passage à l’atelier.

Selon Volvo Group, il est encore trop tôt pour savoir combien de moteurs sont touchés, mais le fait que le communiqué émane de Volvo Group et non de Volvo Trucks semble indiquer que le problème touche potentiellement aussi des camions Renault Trucks. Le coût total de l’opération pour Volvo Group est qualifié de ‘potentiellement significatif’.

Pour tout savoir sur Volvo Trucks, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !