VIL porte Multimodaal.Vlaanderen sur les fonts baptismaux

 24/10/2017  Philippe Van Dooren  News Logistics, Multimodal
VIL porte Multimodaal.Vlaanderen sur les fonts baptismaux

Multimodaal.Vlaanderen vient tout juste d’être lancé. Il s’agit du nouveau centre de conseil pour l’optimalisation des flux de marchandises. Il va informer, sensibiliser et accompagner les entreprises dans le choix du transport le plus optimal.

Le nouveau centre de conseil est né sur demande du ministre de la Mobilité Ben Weyts. Il a chargé le VIL de son élaboration. Il remplace un certain nombre d’initiatives ‘unimodales’ précédentes telles que Promotie Binnenvaart Vlaanderen, Short Sea Shipping Vlaanderen et Logistieke Consulenten. Au lieu de viser un ‘modal shift’, l’accent est aujourd’hui mis sur  un ‘mental shift’. Le VIL a été choisi en raison de sa mentalité, de son indépendance, de son approche trans-modes et de son grand réseau d’entreprises.

Pendant le lancement au salon Transport & Logistics à Antwerp Expo, Peter Lagey, unit manager, a insisté sur le fait que, selon les estimations, le transport de marchandises allait progresser de 40 à 45 % en Belgique d’ici à 2030 par rapport à 2012. “En parallèle, le transfert de la route vers le rail et la voie d’eau restera limité. Si rien ne change, la congestion routière va encore augmenter et la Belgique va encore reculer dans le classement des régions logistiques de pointe en Europe”, dit-il.

Multimodaal.Vlaanderen (dites Multimodaal punt Vlaanderen) est une des mesures destinée à renverser la vapeur. “En effectuant du transport routier, maritime, ferroviaire, aérien et via pipeline de façon intégrée, flexible et durable, l’infrastructure et la capacité actuelle et future seront exploitées plus efficacement”, déclare Lagey. En d’autres termes, le but est d’accompagner les entreprises – chargeurs et prestataires logistiques – dans le choix du mode le plus optimal pour chacun de leurs flux de marchandises.

L’objectif est aussi de renforcer la collaboration entre les entreprises pour rendre leurs flux plus efficaces. “La collaboration peut servir de levier pour arriver à ce que les véhicules et bateaux soient moins vides et mieux remplis. Pour y arriver, le centre de conseil va organiser des communautés sur le plan régional, par secteur ou sur base de caractéristiques supply chain afin de consolider au maximum les flux de marchandises”, explique encore Lagey.

“Multimodaal.Vlaanderen va s’abstenir de faire de la défense d’intérêts et de la négociation de prix. Ceci serait contraire à la neutralité qui est cruciale pour la réussite de cette mission”, ajoute-t-il pour conclure.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !