Un Volvo ‘sans fil’ ferait économiser 51 tonnes de matières premières

 01/02/2017  Claude Yvens  Trucks, enews
Un Volvo ‘sans fil’ ferait économiser 51 tonnes de matières premières

Volvo Group participe actuellement à un projet de recherche ayant pour objectif le remplacement des câbles des camions par des capteurs sans fil. Ces recherches permettront de se passer de quelque 5000 km de câbles par an, soit l’équivalent de 18 tonnes de cuivre et de 33 tonnes de plastique.

Les câbles utilisés dans les camions modernes servent, par exemple, à alimenter en électricité et en données les divers capteurs assurant le bon fonctionnement des composants du véhicule (boîte de vitesses, phares, commutateurs, air conditionné, etc.) Volvo Group participe actuellement à un projet de recherche européen visant à remplacer certains câbles de camions par des capteurs sans fil.
« L’un des principaux avantages serait que nous ne devrions plus utiliser de grandes quantités de cuivre et de plastique, ce qui est bénéfique pour l’environnement », affirme Dhasarathy Parthasarathy, ingénieur en développement chez Volvo Group.
En fonction de la longueur du camion, la réduction de la longueur des câbles oscillerait initialement entre 40 et 70 mètres. Sur une base de production de 100 000 camions par an, cela revient à environ 5000 kilomètres de câblage. En termes de poids, cela donne 18 tonnes de cuivre et 33 tonnes de plastique. Autre avantage : l’utilisation de capteurs sans fil pourrait faire gagner du temps au département de production et aux ateliers d’entretien.
« Quand un camion arrive dans l’atelier pour une réparation, nous prenons beaucoup de temps à détecter le défaut sur de longs câbles. À l’avenir, nos clients pourraient récupérer leurs camions plus rapidement », souligne Jonas Hagerskans, ingénieur en développement chez Volvo Group.

Pour tout savoir sur Volvo Trucks, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !