Un ou plusieurs badges pour payer la taxe kilométrique ?

 10/09/2015  Claude Yvens  Réglementation, Economie
Un ou plusieurs badges pour payer la taxe kilométrique ?

Y aura-t-il un ou plusieurs badges pour payer la taxe kilométrique ? Si actuellement, ce n’est légalement possible que via l’OBU de Satellic, Axxès déclare via un flash info qu’il « travaille activement sur l’acceptation de son badge satellitaire ViaxxèsSAT en tant que moyen de paiement agréé sur le réseau belge. » Axxès invite même les transporteurs à se préenregistrer sur son site dès le 15 septembre.

Alors qu’en est-il ? « Une réunion sur les conditions de l’interopérabilité se tiendra le 16 septembre », nous informe Michaël Reul de l’UPTR. « La bagarre juridique autour de la question de l’interopérabilité va donc commencer. »

Pour l’UPTR, c’est clair : Satellic ne peut rester le seul acteur. « Pour Axxès, il est crucial de pouvoir accéder au marché belge (bien) AVANT la date du 1er avril 2016. Autoriser AXXES (ou tout autre prestataire de service) à proposer ses services seulement après que tous les véhicules soient déjà équipés d’un boîtier Satellic reviendrait à consacrer un monopole de fait. Ce scénario apparaissant à ce point invraisemblable (et politiquement indéfendable), il n’offrira, peut-être, pas d’autre alternative qu’un report de l’entrée en vigueur de la taxe kilométrique. Le cas échéant, l’UPTR ne manquera pas de mettre ses avocats sur le dossier pour dénoncer au Conseil de la concurrence une situation de monopole, préjudiciable pour les acteurs économiques que sont les transporteurs ».

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !