Transportmanagement.be

Uber Freight, c’est… une bourse de fret améliorée

 22/05/2017  Claude Yvens  Economie, enews
Uber Freight, c’est… une bourse de fret améliorée

Uber Freight a officiellement été lancé le 16 mai aux États-Unis. L’App doit convaincre les chauffeurs indépendants de lui confier leurs recherches de fret, avec un argument de poids : le paiement dans la semaine.

Sur le principe, Uber Freight est donc une bourse de fret, à cette différence près qu’Uber Freight intervient comme intermédiaire entre le donneur d’ordres et le transporteur (ou plutôt du patron-chauffeur, puisque telle semble être la cible unique du nouveau service). Le transporteur enregistré dans le système peut consulter des offres de transport (y compris le tarif proposé), et un clic lui suffit pour réserver la mission.

Le principal avantage d’Uber Freight pour les chauffeurs indépendants est la garantie de paiement, et le paiement rapide : sept jours, soit nettement moins que les délais de paiement moyens aux États-Unis. Uber Freight s’engage par ailleurs à rétribuer ses ‘clients’ en cas de problème : 75 dollars par heure au-delà de deux heures d’attente, 300 dollars par jour perdu et 200 dollars (+ 2 dollars par mile d’approche) si le client annule finalement sa mission de transport.

Uber Freight assure la traçabilité des envois au travers du GPS installé sur le smartphone du chauffeur.