Transuniverse Forwarding voit ses trafics vers l’Iran progresser fortement

 05/02/2018  Claude Yvens  Economie
Transuniverse Forwarding voit ses trafics vers l’Iran progresser fortement

Depuis la levée (presque totale) des sanctions économiques contre l’Iran,  la société gantoise Transuniverse Forwarding voit ses trafics à destination de ce pays progresser fortement. 

« Notre force, c’est que nous desservons l’Iran directement depuis nos hubs de Wondelgem et Milan. C’est presque unique en Europe. Nous n’avons pas besoin de travailler avec un réseau ou avec des plateformes de transbordement. Par conséquent, le temps de transit est beaucoup plus court. Cela réduit également le risque de dommages, puisque les transbordements ne sont pas nécessaires », explique Kevin Van Ongeval, business development manager.

Les 5.000 kilomètres sont parcourus – en partie par la route et en partie en intermodal (sous TIR) – en 10 à 12 jours. Les camions partent de Wondelgem et traversent l’Allemagne, l’Autriche, la Hongrie, la Bulgarie et la Turquie jusqu’à Bazargan en Iran, juste de l’autre côté de la frontière. « Là-bas, notre agent local, Bar Baran Iran, s’occupe du traitement ultérieur des documents et nous veillons à ce que les marchandises soient livrées en bon état à l’entrepôt douanier », explique Van Ongeval.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !