Transports A. Reheul & Fils : parés pour l’avenir

 08/02/2017  Geert De Temmerman  Economie, enews
Transports A. Reheul & Fils : parés pour l’avenir

La société de transport familiale Reheul, spécialisée dans le transport conditionné et en vrac – en ce compris des produits ADR – s’est armée pour affronter l’avenir en ouvrant un tout nouveau site à Warcoing.

La société familiale Reheul, créée en 1953, est actuellement gérée par les frères Guillaume, Benjamin et Grégoire Reheul, leur père Luc et leur mère Annie, celle-ci se chargeant de la comptabilité et du personnel. Une cinquantaine de véhicules prennent quotidiennement la route au départ de l’implantation de Warcoing direction l’Europe, et principalement la France et l’Italie. Produits généraux ou dangereux, charges complètes ou partielles, en vrac ou conditionné, la société propose toute la gamme de services.

Nouveau site

Jusqu’il y a peu, Reheul était établi au cœur du village de Warcoing. Mais pour pouvoir poursuivre son expansion et continuer à optimaliser le service à ses clients, il a fallu trouver un tout nouveau site. Depuis quelques mois, la société s’est fixée à la périphérie de Warcoing, à un jet de pierre de l’E403 et de l’E42, le long des rives de l’Escaut et juste à côté de la nouvelle zone logistique qui s’y développe.

« L’ancienne implantation ne répondait plus à nos exigences. D’où le choix de développer un tout nouveau site. Outre le vaste parking fermé qui nous permet de garer tout le matériel roulant, le terrain comprend aussi de nouveaux bureaux, une station-service et un entrepôt de 5000 m2 pour le stockage de marchandises de type D. Par ailleurs, le site comporte encore un truck-wash couvert et un atelier moderne que nous mettons aussi à disposition de tiers. Quatre mécaniciens y travaillent sous la direction de mon frère Benjamin », explique Guillaume qui s’occupe, quant à lui, du planning.

Portefeuille clients équilibré

« Nous avons toujours choisi de proposer diverses formes de transport pour différents types de clients, de la petite PME à la multinationale. L’entreprise se concentre sur trois types de matériel : les bennes, les semis bâchées et les citernes pour produits en poudre. Avec les bennes, nous transportons tous types de biens en vrac, y compris les produits ADR et GMP. Essentiellement dans un rayon de 250 km.

En ce qui concerne les semis bâchées, elles transportent tous les biens palettisés aussi bien en charges complètes que partielles. Principalement en direction de la France et de l’Italie. Les citernes pour pulvérulents transportent de la craie, de la chaux, du pvc, du sucre, … essentiellement vers la France. En outre, quelques véhicules font encore du transport de conteneurs et par plateau. »

Depuis quelques années, l’entreprise constate une importante évolution en matière de kilomètres parcourus, en partie à cause de la concurrence croissante et du dumping social au sein du secteur. « Ces dernières années ont été mouvementées pour le transport. Effectuer du long courrier avec son propre personnel n’est quasiment plus faisable financièrement. Alors que l’Italie représentait auparavant 70 % de nos chargements et la France 30 %, c’est aujourd’hui l’inverse. Nos charges salariales sont nettement plus élevées et nous ne pouvons rien faire contre le dumping social provenant de certains pays. Nous sommes toutefois en train d’assister à un revirement. Certains donneurs d’ordre reviennent sur leurs pas et vont préférer un service impeccable à un prix de transport plus bas. En tant que petit acteur sur le marché, c’est un domaine dans lequel nous devons essayer de nous distinguer par rapport aux transporteurs à bas salaire. » C’est aussi pour cela – comprenez fournir aux clients un service optimal et complet – que Reheul développe le stockage.

Il n’y a pas que la concurrence, mais aussi le coût toujours plus élevé qui donne du souci à de nombreuses entreprises. Il suffit de penser à l’impact de la taxe kilométrique ou aux prix fluctuants du carburant. Des coûts qui ne peuvent peut-être pas totalement être répercutés sur le client. « L’impact de la taxe kilométrique est nettement plus élevé que ce à quoi nous nous attendions et nous ne pouvons pas toujours la répercuter à 100 %. Maintenir les coûts internes propres sous contrôle est un must. Nous essayons de tout gérer nous-mêmes, aussi bien dans le garage que dans les bureaux. Selon nous, l’investissement dans un atelier bien équipé se justifie si nous voulons utiliser aussi longtemps que possible notre parc qui compte plus d’une centaine d’unités. Tout doit être parfaitement entretenu si nous voulons éviter les frais inutiles. Les poids lourds sont exploités 7 à 8 ans à raison de 120.000 km par an », conclut Grégoire, chargé de l’administration et du planning.

Autre préoccupation de nombreuses entreprises : la pénurie de chauffeurs. « Heureusement, nous avons une bonne équipe de collaborateurs, mais il est toujours plus difficile de trouver les personnes appropriées, et de préférence avec l’expérience nécessaire. Mais pour l’instant, nous arrivons toujours à faire rouler tous nos véhicules. »

Avenir

« Avec mes deux autres frères, nous représentons la troisième génération au sein des Transports Reheul. En nous installant sur un nouveau site, nous avons voulu nous préparer à l’avenir. Nous pensons que dans le secteur du transport, il y aura toujours de la place pour les PME familiales comme la nôtre car, d’une part, nous pouvons proposer suffisamment de capacité de transport au client et, d’autre part, nous sommes justement en mesure de donner ce petit plus de flexibilité par rapport aux grands transporteurs. Je pense que c’est là que se situera toujours la force des sociétés familiales. Si toutefois des opportunités se présentent pour, par exemple, se développer ou proposer un autre type de transport, je suis d’avis qu’il faut y accorder toute l’attention nécessaire, mais de manière concertée !

Transports Reheul en bref

Lieu : Warcoing
Effectif : 50 personnes
Parc : 45 porteurs et tracteurs (65 % DAF, 35 % MAN), 2 ensembles grand volume (120 m3), 70 semi-remorques (45 % bâchées, 35 % bennes et 20 % citernes pour poudres)

www.reheul-transports.com

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !