Truck & Business Barometer : ‘Transporteurs belges cherchent sous-traitants’

 13/12/2017  Claude Yvens  Economie, Etudes
Truck & Business Barometer : ‘Transporteurs belges cherchent sous-traitants’

C’est une des conséquences logiques de la hausse des volumes de transport et de la pénurie de chauffeurs : plus d’un transporteur belge sur deux est à la recherche d’un sous-traitant. Les chiffres du Truck & Business barometer sont sans appel…

Alors que leur niveau de confiance atteint des sommets, mais que la pénurie de chauffeurs les empêche de grandir comme ils le voudraient, les transporteurs belges se tournent vers la sous-traitance pour faire face à la demande. Par rapport à 2016, ils sont environ 8.5 % de moins à envisager d’élargir leur propre flotte (42.9 % contre 54.2 %), probablement à cause la la difficulté à recruter les chauffeurs qui conduiraient leurs poids lourds supplémentaires. En parallèle, 53.5 % des transporteurs sondés veulent accentuer la sous-traitance, ce qui représente un record absolu depuis la création du Baromètre en 2005 et une progression de 12.5 % par rapport à 2016.

Investissements soutenus en 2018

Le marché belge du poids lourd devrait cependant poursuivre en 2018 sur son excellente lancée de 2017 : le pourcentage de transporteurs qui procèdera à des investissements de remplacements normaux gagne encore un point (87.5 %), et seuls 4 % des transporteurs sondés pensent réduire leur flotte (ils étaient 15 % en 2013 et 8.6 % encore il y a un an). Les autres domaines d’investissement sont aussi en hausse : 4 sondés sur 5 investiront dans la formation (c’est obligatoire dans le cadre du Code 95, mais bon…), 77 % dans du matériel tracté et entre 58 et 66 % dans de nouveaux systèmes IT et/ou des systèmes réduisant leur impact sur l’environnement.

 

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !