Transport intermodal et chimie, principaux facteurs de croissance chez Van Moer

 23/03/2018  Claude Yvens  Economie, Contract Logistics
Transport intermodal et chimie, principaux facteurs de croissance chez Van Moer

Cette année, la forte croissance du groupe Van Moer se poursuivra, avec le transport intermodal et la chimie comme fers de lance. Avec des changements structurels majeurs, le groupe vise aussi à mieux soutenir sa croissance et son développement.

« Nous devons garder une longueur d’avance sur la congestion et voulons offrirde la fiabilité à nos clients en combinant, dans la mesure du possible, le transport routier, fluvial et ferroviaire », a déclaré Patrick Lecluyse, PDG de Van Moer Logistics. Cela se traduit par un grand nombre d’initiatives en 2018 :

  • En 2017, le groupe a investi dans deux nouveaux bateaux par l’intermédiaire de sa filiale iBarge. En 2018, deux autres seront ajoutés, dont un entrera en service en avril 2018. Dans le port, iBarge navigue désormais avec trois unités, il y en a deux sur l’axe Anvers-Vilvorde, et un (plus petit) sur l’axe Anvers-Louvain.
  • En outre, Van Moer a ouvert un septième quai à Bruxelles.
  • Aujourd’hui, le site de Blue Gate est principalement utilisé pour le transbordement de marchandises en vrac et de matériaux de construction. D’ici la fin 2018, Van Moer Logistics s’attend à ce que le site s’ouvre aux porte-conteneurs, et voit apparaître ses premiers entrepôts en 2019.
  • le terminal ATO, dont Van Moer est aujourd’hui l’actionnaire principal, se développe fortement (90 000 m²) et dispose désormais (avec Boortmalt) de plus de 1 km de quai en eau profonde. Le terminal fait actuellement l’objet d’une transformation complète afin de pouvoir faire face aux volumes plus importants.
  • À Arendonk, Van Moer Logistics ouvre un hub de nuit pour donner une nouvelle impulsion structurelle au transport de nuit. Les réservations de conteneurs sont collectées la nuit et transportées par Van Moer jusqu’à ce hub intermédiaire, où les clients et autres transporteurs peuvent venir les chercher pendant la journée.
  • Dans le secteur de la chimie, Van Moer veut proposer une logistique in situ. Ce service est dirigé par Tim Claes (l’ancien directeur opérationnel de Van Loon) qui apporte des années d’expérience dans le domaine.

Nouvelle structure

Van Moer Logistics sera également doté d’une nouvelle structure organisationnelle. Les activités opérationnelles sont divisées en quatre segments :

  • Le Warehousing, sous la direction de Steven Pauwels,
  • Le Transport, avec Jo Van Moer en tant que manager par intérim,
  • La Chimie, sous la direction de Tim Claes, qui a déjà dirigé des projets logistiques in situ et les entrepôts de la SQAS.
  • La Port & Intermodal Logistics est gérée par Dennie Lockefeer, qui transmet son poste de directeur commercial à Carl Ghekiere (anciennement directeur des ventes et du marketing chez Cotton Nation et directeur commercial chez Euroports). Carl Ghekiere s’occupera également de l’expédition et des développements internationaux.

 

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !