Trailer Telematics: nouvel Eldorado informatique

 08/01/2016  Claude Yvens  Expertise Center
Trailer Telematics: nouvel Eldorado informatique

Les châssis et composants de véhicules tractés communiquent toujours davantage avec le chauffeur et le siège. L’échange de données est surtout au service de la sécurité et d’une analyse constante de la condition du véhicule. Cette information permet de mieux gérer le parc et d’intervenir en cas d’écart, comme l’a démontré la récente conférence Dekra à Berlin.

Pour accroître la sécurité et l’efficacité du transport, la télématique permet déjà beaucoup de choses. Mais dans un avenir proche, des paramètres tels que la modification de la tension des sangles d’arrimage ou l’espace libre dans les camions seront aussi disponibles par télématique. La tendance est au regroupement des données provenant des véhicules moteurs et tractés dans des plates-formes modulaires.

Une nouvelle analyse du marché Trailer Telematics européen signée Frost & Sullivan indique qu’il existe encore un potentiel gigantesque. Moins de 5 % d’un pool d’environ 2,3 millions de véhicules tractés sont déjà équipés d’un système télématique. Ceci devrait grimper à 18,2 % sur 3,1 millions de véhicules tractés d’ici à 2017.

En la matière, la localisation du véhicule et les systèmes de tracking sont les fonctions les plus courantes. Le potentiel de croissance se situe surtout au niveau des éléments de sécurité, de l’entretien et de la gestion de flotte. De nouvelles applications ont été développées pour ces domaines. Les coûts de la télématique baissent rapidement et les entreprises peuvent profiter de solutions meilleur marché, mais aussi plus puissantes et intéressantes.

« La consolidation, la collaboration horizontale et les joint-ventures d’opérateurs logistiques vont encore s’accentuer. D’où le besoin de solutions supply chain intégrées. Dans la mesure où les flottes et les opérations des sociétés de leasing se confondent de plus en plus avec celles de leurs clients, la question de l’efficacité du système de trailer tracking pour une productivité accrue se pose avec plus d’acuité que jamais et constitue une condition absolue », ajoute Niranjan Manohar de Frost & Sullivan. « Les fournisseurs ‘aftermarket’ revoient leur stratégie et décident de conclure des partenariats avec des fournisseurs de télématique pour véhicules tractés afin de tester leurs solutions et les lancer sur le marché. »

telematics (2)

Les constructeurs s’engagent

Les systèmes télématiques sont proposés par les constructeurs eux-mêmes ou via un partenaire.

Schmitz Cargobull est le premier à avoir planché sur la question (voilà 10 ans) et propose son propre système Trailerconnect. La semi est identifiée par RFID et visible sur un portail internet propre, mais aussi sur tabletts. Dernière évolution en date : la reconnaissance automatique de l’accouplage d’un tracteur.

« Nous vendons 6000 systèmes télématiques par an, dont 40 % en after-market », explique Karl-Heinz Neu, responsable de Cargobull Schmitz Telematics. De plus, la société propose, avec le fabricant de pneus Hankook, un Tyre Life Cycle Management pour la gestion des pneus, réparation et assistance incluses.

Krone a aussi sa propre solution avec Krone Telematics. Les possibilités vont d’une surveillance de l’emplacement habituel au système de verrouillage complet Door Protect en passant par une communication bidirectionnelle. Door Protect High Security étend même le service à la protection antivol. Krone offre un module séparé pour les véhicules frigos : Krone Telematics Cool Dialog (emplacement, portes, température, groupe frigo, accouplage, système de freinage).

Naturellement, Kögel ne pouvait être en reste. Kögel Telematics donne des informations sur l’emplacement, les données de refroidissement et les données EBS via un portail web Kögel. Pour la localisation, le système ne fonctionne pas seulement avec le GPS mais aussi avec son pendant russe Glonass.

Novacom a développé, sur demande de Lamberet, le système Frigomatics pour semi-remorques. Il propose la géolocalisation, le suivi des températures, la charge sur essieu et la pression des pneus.

Quant à Kässbohrer, il a en magasin le DTC-unit (Digital Trailer Control) qui surveille e.a. le frein de stationnement, les béquilles, le pare-chocs escamotable, le système de toit relevable, le chargement et la répartition de la charge.

telematics (3)

Les constructeurs de composants collaborent

Le fabricant d’essieux BPW s’est lié à Idem Telematics pour proposer aux constructeurs de véhicules tractés un système télématique adapté. Il informe le chauffeur sur une pression trop basse d’un des pneus ou sur le fait que le toit de la semi est toujours en position relevée, ce qui peut causer des soucis sous certains ponts, sur la pression des pneus ou l’usure des freins. L’information est transmise, via les solutions télématiques d’Idem Telematics, au chauffeur et au siège. Un avertissement n’est envoyé qu’en cas de dépassement de certaines limites, fixées par le transporteur tout comme l’information qu’il souhaite obtenir. L’information peut aussi être utilisée par BPW pour mieux planifier l’entretien.

Idem Telematics recense déjà 45.000 systèmes sur la route, la plupart dans des transports sensibles à la température, la logistique pharmaceutique, les transports sécurisés, la location et le general cargo. Pour collecter les données des véhicules tractés, Idem Telematics collabore avec Ermax (système d’éclairage et de câbles), HBP Technik (plasturgie), Hestal (superstructure et fermetures) et BPW (systèmes d’essieux, freins, suspension).

Knorr-Bremse a développé iTAP (Intelligent Trailer Acces Point). Il utilise un smartphone ou une application pour tablette en vue de contrôler toute une série de fonctions :

  • Caméra WiFi
  • TPMS
  • RLF
  • Poids
  • Degré d’inclinaison du véhicule
  • Suspension pneumatique
  • Essieu relevable

FleetRemote est une nouvelle fonction du système. Elle permet aux clients d’utiliser un grand réseau d’accès WiFi pour envoyer et stocker des données via iTAP. La plate-forme surveille et analyse les paramètres de fonctionnement de la flotte et soutient l’entretien basé sur ces données.

telematics (4)

Les informaticiens entrent dans le jeu

Les spécialistes de la télématique embarquée s’intéressent aussi au véhicule tracté. Tous les constructeurs de matériel tracté n’ont pas la capacité financière de développer eux-mêmes des systèmes télématiques.

Transics, qui fait partie de Wabco, a beaucoup d’expérience dans ce domaine. Avec la plate-forme de gestion de flotte TX-Connect, les données du tracteur, de la semi, du chauffeur et du chargement sont réunies en temps réel et visualisées sur une seule plate-forme. La solution TX-Trailerguard y représente une part importante. Elle tire l’information du système EBS de la semi, du système de refroidissement, des capteurs sur les freins, de la suspension et des dispositifs de sécurité. Au-delà, Wabco Trailer Telematics propose un système qui transmet notamment le statut de l’EBS du véhicule tracté, des portes, de l’embrayage, de la charge sur essieu, la localisation et les températures.

Trailer Tracking de MiX Telematics est une solution de tracking et de contrôle des semi-remorques. Soit avec une source d’énergie permanente (wired) soit sans fil (wireless). Les semis peuvent être tracées indépendamment des tracteurs, car une liaison avec l’ordinateur de bord n’est pas exigée. Avec FM-Web’s Active Tracking et Fast Track, les gestionnaires de flotte peuvent demander le statut des véhicules tractés à tout moment. MiX Fleet MobileTrailer Tracking est aussi accessible via MiX Fleet Mobile.

Autres systèmes :

  • Novero Truck & Trailer Gateways, développé comme moyen de communication entre le véhicule et le cloud service et comme plate-forme technologique intégrée.
  • T Com Telematics offre un contrôle du contenu de la semi en temps réel et permet la mesure systématique de la température.
  • XT TRAILER est une solution proposée par Tom Tom Telematics qui peut être intégrée dans tout véhicule tracté (avec e.a. le positionnement GPS et la protection antivol).

telematics (1)

Des données pour un meilleur entretien

Plus on dispose de données, plus on peut réagir rapidement en cas de situations anormales et mieux on peut planifier et gérer les entretiens. La télématique est à ce niveau particulièrement utile. Le système télématique de la semi fournit en effet des données relatives à/au(x) :

  • nombre de km parcourus
  • nombre de fois où les freins ont été utilisés
  • la pression de freinage moyenne par freinage
  • temps de freinage à fond
  • la pression de freinage maximale
  • l’accélération verticale
  • l’accélération latérale
  • chargement
  • la vitesse
  • conditions climatiques
  • trafic
  • ronds-points

 

Trailer Telematics: nouvel Eldorado informatique

Trailer Telematics: nieuwe data-eldorado

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !