Transportmanagement.be

Top 150 des groupes de transport 2012

 10/01/2012  Claude Yvens  Expertise Center
Top 150 des groupes de transport 2012

La crise tient lieu d’’accélérateur de tendance. Les grands groupes belges de transport ont poursuivi leur croissance, soit de façon organique, soit par des reprises plus ou moins publiques. A ce jeu, Schenker (avec Heck), Jost Group (avec Maes) et Alders (avec Damstransport) ont été les plus actifs en 2011.

Il y aura eu beaucoup plus de mouvement au sein du Top 400 en 2011 qu´en 2010. Davantage de reprises, pas mal d´entreprises en difficultés qui ont quitté le classement, mais aussi quelques belles progressions. Et des faillites en plus grand nombre, hélas. Le Top 400 est un miroir fidèle, quoique légèrement grossissant, de la mutation du secteur du transport routier belge.

Pour être reprise dans le Top 400, une société doit être porteuse d´une licence de transport (VCV ou LTC). Mais un nombre grandissant de groupes industriels, de grossistes ou de société du secteur construction choisissent de filialiser leur parc de véhicules dans une société spécifique, que l´on retrouve à la fois dans la commission paritaire 140 et dans la liste des sociétés de transport autorisées. Ces filiales, qui travaillent presque exclusivement pour leur actionnaire-client, se retrouvent désormais dans un classement séparé.
Le Top 150 des groupes de transport et le Top 400 des plus grands transporteurs, sauf erreur de notre part, portent donc bien sur les véritables transporteurs pour compte de tiers.

Les règles

* Le classement des groupes est basé sur la valeur ajoutée cumulée. Pour être reprise dans ce classement, une société (ou un groupe de sociétés) doit être répertoriée sous le code NACE-BEL 49410 (Transport routier pour compte de tiers) ou 49420 (Déménagement), et ressortir de la commission paritaire 140.
* Dans le cas des groupes constitués de plusieurs sociétés, nous effectuons le calcul de la valeur ajoutée cumulée. Si plus de 50 % de la valeur ajoutée totale n´est pas réalisé par des sociétés répondant aux critères énoncés plus haut, le groupe n´est pas considéré comme groupe de transport routier et n´est donc pas repris dans le classement (c´est notamment le cas pour DHL ou TNT).
* La composition des groupes est telle que portée à notre connaissance au 30/11/2011.

Document PDF