TLV envoie des revendications aux partis politiques

 18/10/2018  Claude Yvens  Economie
TLV envoie des revendications aux partis politiques

À la veille des élections régionales, fédérales et européennes du 26 mai 2019, Transport & Logistiek Vlaanderen a préparé une série de revendications, qui ont été présentées aujourd’hui aux responsables politiques.

« Etant donné que les parlements sont réélus simultanément au niveau régional, fédéral et européen, TLV veut inciter les partis politiques à prendre en compte les nombreux intérêts des transporteurs et prestataires logistiques flamands », déclare Lode Verkinderen, Secrétaire Général de TLV.

TLV a regroupé les mesures prioritaires autour de six piliers :

  • Un marché équitable et équilibré pour les transports de marchandises
  • Un secteur attractif tant pour les employés que pour les employeurs
  • Aides aux transporteurs tournés vers l’écologie
  • Nécessité d’un meilleur réseau routier
  • Respect de la qualité de vie et de la sécurité routière
  • Une concurrence loyale en Europe

« Chaque thème met une priorité absolue à l’honneur. TLV demande, entre autres, de travailler sur la réduction des charges salariales et souhaite une approche concrète de la pénurie croissante de chauffeurs. Parmi les mesures progressistes écologiques, on retrouve un souhait de préserver le diesel professionnel. Afin de réduire les embouteillages, TLV veut une tarification routière pour tous les véhicules. TLV accorde une priorité absolue à la sécurité routière, c’est pourquoi l’organisation exige une approche plus stricte de l’utilisation du gsm au volant. TLV attend également de l’Europe qu’elle applique enfin le slogan ‘à travail égal, salaire égal’ », déclare Lode Verkinderen.

Pour tout savoir sur TLV, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !