TLV dépose plainte contre les plates-formes de transport “illégales”

 08/07/2016  Michel Buckinx  Economie
TLV dépose plainte contre les plates-formes de transport “illégales”

La fédération TLV (Transport & Logistiek Vlaanderen) vient de déposer plainte contre les applications web Bringr et Vengo car elles ne répondraient pas aux conditions du marché du transport.

Pour TLV, ces deux applications ont pour ambition de « faire d’à peu près n’importe qui un transporteur ». Sur base d’une étude effectuée par TLV, ce dernier a décidé de porter plainte contre ces plates-formes pour différentes raisons : une offre de services de transport en tant qu’intermédiaire sans disposer du statut de commissionnaire, intervenir comme donneur d’ordre sans s’assurer que le transporteur disposent des autorisations nécessaires, le contournement des obligations en matière de TVA, la fixation du prix par l’intermédiaire et non par le fournisseur du service de transport, l’absence de protection des destinataires et des expéditeurs en cas de dégâts.

Pour toutes ces raisons, TLV a déposé plainte auprès des instances compétentes. La fédération se dit partisane de l’application de la technologie moderne mais pas au détriment des garanties que les transporteurs offrent depuis des années.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !