TGW Robotics implémente un système de robotique intralogistique sur 150 m² seulement chez Bosch et Siemens

 06/06/2018  Redactie  News Logistics, Publireportage
TGW Robotics implémente un système de robotique intralogistique sur 150 m² seulement chez Bosch et Siemens

Depuis la création de la joint-venture en 1967 par Robert Bosch GmbH et Siemens AG, BSH Hausgeräte GmbH est passée du statut de simple exportateur allemand à celui de troisième producteur mondial d’électroménager. Sur son site à Dillingen, en Allemagne, BSH a déployé un nouveau système robotique intralogistique de TGW Robotics, qui n’occupe que 150 mètres carrés.

BSH poursuit depuis longtemps l’objectif d’améliorer la qualité de vie de ses clients par le biais de sa gamme de produits. Cependant, afin de continuer à garantir un haut niveau de qualité, de nouveaux processus plus performants étaient nécessaires. Le cœur du nouveau système est constitué de deux robots à six axes qui prennent en charge les tâches de tri et de manutention des supports de base des machines à laver, ainsi que leur séparation. Les robots assurent aussi le chargement ultérieur dans les conteneurs. Dans le cadre de cette restructuration du processus de production, l’entreprise a également investi dans l’achat de 3 nouvelles presses à injecter. Il fallait établir une liaison avec ces nouvelles machines, doublant ainsi leur nombre. Cela représentait un défi supplémentaire pour les équipes.

« Nous n’avions que 150 mètres carrés d’espace pour le nouveau système ! Vous pouvez imaginer les exigences requises pour la planification, la conception et la mise en œuvre finale », explique Sebastian Feistl, Design Engineer chez TGW Robotics. « En outre, il fallait intégrer un processus de détection et de distribution entièrement automatisé pour les supports de base des machines à laver sur quatre postes de travail totalement indépendants. »

La robotique améliore les performances

Grâce au processus de détection des composants mis en œuvre, les outils de support de base existants peuvent désormais être distribués sur toutes les nouvelles presses à injecter du système interconnecté, quelle que soit leur version. Ainsi, différents supports de base peuvent être produits de manière entièrement automatique et simultanée, puis triés et empilés sur les systèmes de transport. Les processus sont affichés à l’écran de manière visuelle et conviviale.

BSH a été en mesure d’atteindre des objectifs ambitieux sur une surface réduite : les performances ont été considérablement améliorées et l’usine peut désormais traiter une gamme plus large de produits. « Nous sommes très heureux que la technologie TGW fonctionne si bien dans un si petit espace. Nous sommes fiers du succès de nos clients et de ce que nous avons accompli ensemble », conclut M. Feistl.

Vous voulez plus d’informations ?

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !