Test longue durée : Renault Trafic 1.6 dCi Twin Turbo

 25/11/2014  Yannick Haesevoets  Trucks, Van
Test longue durée : Renault Trafic 1.6 dCi Twin Turbo

Début septembre, le nouveau Renault Trafic rejoignait notre pool de véhicules de test pour un essai longue durée de six mois. Après une période de six semaines et près de 3.000 km parcourus, le temps est venu de tirer un premier bilan.

« Ne serait-il pas temps de prévoir un test longue durée avec une camionnette du segment moyen ou supérieur ? » A peine la question était-elle posée lors de notre réunion de rédaction que la foire d’empoigne commençait. Le nouveau Vito ! Non, l’Iveco Daily ! Nous avions l’embarras du choix, mais après une longue discussion, nous avons opté pour le duo Opel Vivaro/Renault Trafic et c’est ce dernier qui a trouvé le chemin de notre rédaction le plus rapidement. Le Renault Trafic 1.6 dCi de 120 ch qui est le nôtre pendant six mois, est une variante L1H1 compacte. Bien que cette compacité ne s’applique pas tant à l’espace de chargement qui gagne 11 cm par rapport au Trafic précédent. La longueur de chargement utile atteint 2,54 m au minimum, suffisant pour transporter trois europalettes. Non négligeable : pour pouvoir évaluer au mieux les qualités routières (et la consommation) du Renault Trafic, notre véhicule trimballe une charge de 450 kg. Nous concluons notre première analyse avec une mention pour le design du nouveau Trafic qui, malgré ses formes angulaires, affiche un look dynamique. Merci au nez pointu, aux blocs optiques bien dessinés et au logo géant sur le capot. Comme si le Trafic voulait ainsi insister sur le fait qu’il n’est pas un Opel Vivaro…

Force tranquille

Comme nous l’avons déjà dit, nous avons parcouru quelque 3.000 km et il faut l’admettre : le Renault Trafic a su nous surprendre positivement à plus d’une reprise. Le confort sonore à bord notamment a fortement progressé. Ce qui est en partie dû au fonctionnement plus silencieux du moteur 1.6 dCi, mais aussi à une résonance limitée dans la cabine elle-même. Malgré sa petite cylindrée, le nouveau moteur diesel assure, grâce à la technologie Twin-Turbo en provenance directe de l’écurie F1 de Renault. Ne vous attendez pas à des sprints vigoureux, certainement pas avec 450 kg sur l’essieu arrière, mais plutôt à une force tranquille qui ne doit pas puiser dans ses réserves pour se mouvoir avec fluidité. Dans les prochaines semaines, nous allons soumettre notre Renault Trafic à un grand parcours éco, un déménagement lourd et une virée en Ardennes où nous présenterons à notre petit moteur 1,6 litre quelques cols sérieux. Les premières impressions ont été positives, il est temps de mieux se connaître…

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !