Transportmanagement.be

Tesla Semi : le chauffeur en position centrale!

 17/11/2017  Claude Yvens  Trucks
Tesla Semi : le chauffeur en position centrale!

Après plusieurs reports, Tesla a enfin dévoilé son premier camion : le Tesla Semi. Electrique, bien entendu, mais aussi révolutionnaire sur le plan de la cabine : le chauffeur est en position centrale.

Au-delà de son style très peu conventionnel (mais on n’en attendait pas moins), le Tesla Semi surprend surtout par son poste de conduite : la cabine est très effilée vers l’avant et place le chauffeur en position centrale. Cela semble très efficace sur le plan de la visibilité (et on remarque l’absence de rétroviseurs, toutes les fonctions de surveillance de l’angle mort étant confiées à des caméras et des moniteurs), mais au-delà de deux porte-gobelets, on ne voit aucun rangement pratique à portée de mains. En d’autres termes, le Tesla Semi semble avoir été conçu comme une version ‘poids lourds’ d’une voiture de sport, mais pas comme un véritable outil de travail.

Une impression confirmée par l’ordre dans lequel Elon Musk a dévoilé les atouts de son nouveau bébé : accélération de 0 à 60 miles/h en 20 secondes, puis seulement l’autonomie de 300 ou 500 miles sur une charge de batteries complètes, et enfin seulement les chiffres de consommation (2 kWh/mile, ce qui devrait générer un prix de revient au kilomètre de 1.26 USD/mile au lieu de 1.51 USD/mile pour un diesel conventionnel).

Techniquement, le Tesla Semi fait appel à quatre moteurs électriques… et c’est à peu près tout ce que l’on sait. Aucune information sur la puissance, le couple ou le poids à vide de la bête. Sur le plan de la sécurité, Tesla annonce un système de freinage d’urgence, un Lane Departure Warning et un avertisseur de collision, ce qui ferait du Semi ‘le camion le plus sûr du monde’ selon Elon Musk.

Enfin, Tesla annonce une garantie d’un million de miles et le début de la production en 2019… pour les clients qui réserveront leurs premiers exemplaires pour 5000 USD dès aujourd’hui.