Temps d’attente au terminal GCS : les transporteurs en ont ras-le-bol

 17/02/2017  Claude Yvens  Economie
Temps d’attente au terminal GCS : les transporteurs en ont ras-le-bol

Les terminaux MSC PSA European Terminal et DP World Antwerp ont beau être ouverts 24 heures sur 24 à partir du 20 mars, mais les temps d’attente continuent à provoquer des cheveux blancs aux transporteurs. Febetra, TLV et UPTR exigent notamment des slutions structurelles au dépôt GCS de DP World.

Les temps d’attente s’y allongent surtout depuis août 2016. “Ces heures inutilement perdues coûtent très cher aux transporteurs et les empêchent de respecter leurs plannings, mettant en péril le respect des heures de conduite et de repos. En outre, les volumes continuent à augmenter chez GCS, et le problème ne va donc qu’amplifier. Aujourd’hui, un camion perd en moyenne deux heures et demi par opération. Chaque heure coûte au transporteur 70 euros, et ce coût ne peut pas être supporté par le transporteur, qui n’a d’autre choix que de le refacturer”, disent les trois fédérations.

Les modifications apportées au terminal GCS semblent largement insuffisantes, et des mesures supplémentaires ne seraient pas effectives avant  l’été. Febetra, TLV et UPTR insistent sur la nécessité de prendre rapidement des mesures structurelles qui réduisent le temps d’attente chez GCS à maximum une heure.

Pour tout savoir sur Febetra, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !