Taxe kilométrique : des problèmes techniques mais pas de report

 31/03/2016  Yannick Haesevoets  Economie
Taxe kilométrique : des problèmes techniques mais pas de report

L’entité interrégionale Viapass a annoncé ce matin lors d’une conférence de presse que le système développé et mis en place par Satellic avait été réceptionné hier par son conseil d’administration, et qu’il entrait donc en vigueur ce vendredi 1er avril comme prévu, malgré les problèmes rencontrés…

Pour Johan Schoups, administrateur délégué de Viapass, “tous les yeux sont rivés sur notre pays. Au niveau de l’architecture, des déclarations de domaine de péage et de l’interopérabilité, le prélèvement kilométrique belge fait office de projet pilote pour l’Union européenne“. Le système, qui ne résoudra pas les problèmes structurels de mobilité puisqu’il s’applique uniquement aux utilitaires de plus de 3,5 tonnes et n’intègre pas de tarif différencié entre les heures de pointe et les périodes creuses, est par contre intéressant d’un point de vue technique. “Pour la première fois, un système va couvrir tout le territoire d’un pays. Et le péage électronique en Belgique a été élaboré à partir du modèle SET (pour Service Européen de Télépéage) défini par les instances européennes, et pourra donc prochainement accueillir d’autres acteurs que Satellic“. Comme cela est mentionné sur le site de l’entité interrégionale, Axxès a réussi 3 des 4 phases de la procédure d’accréditation, et est actuellement occupé à réaliser la quatrième et dernière phase, en collaboration avec les équipes de Viapass.

415.000 OBU distribués… de nombreux problèmes

“Plus de 400.000 unités embarquées ont été distribuées jusqu’à présent”, a précisé Rudolf Pospischil, CEO de Satellic. “La majorité des problèmes qui nous ont été rapportés sont de trois ordres. Il peut s’agir d’une mauvaise installation du boîtier, d’un problème avec le moyen de paiement utilisé ou encore d’un problème administratif”. D’après les chiffres de l’opérateur, seuls 2.000 boîtiers ont finalement dû faire l’objet d’un remplacement, les autres problèmes techniques ayant pu être résolus via des mises à jour logicielles.

Ces derniers jours, plusieurs transporteurs ont fait état de soucis de géolocalisation, des trajets effectués sur parking privé ou en bordure de réseau taxé étant ainsi comptabilisés par le système. Johan Schoups ne nie pas ces problèmes, et affirme que Satellic s’est engagé à les résoudre. “Chaque problème mentionné sera étudié au cas par cas. Les cartes utilisées par les OBU seront adaptées dans les zones où elles ne sont pas assez précises. Si un problème est avéré, les sommes perçues pourront être récupérées“.

Les fédérations déçues

Transport & Logistiek Vlaanderen a déjà exprimé sa déception en envoyant un communiqué de presse. La fédération professionnelle flamande rappelle que “les transporteurs ne peuvent pas être les victimes des fautes de Satellic“, et précise “ne pas croire un seul instant que les problèmes dénoncés seront résolus d’ici vendredi“. De son côté, l’UPTR a informé aujourd’hui ses membres du non report de la taxe kilométrique. Mais, comme signalé précédemment par son président Bruno Velghe, “la fédération n’exclut pas d’introduire une action en justice dès l’entrée en vigueur de celle-ci“. La Febetra exige quant à elle le remplacement endéans les 24 heures des boîtiers défectueux.

Plus dur à digérer encore, malgré les problèmes rencontrés, les contrôles commenceront bel et bien dès le 1er avril. Viapass estime en effet que les transporteurs, belges comme étrangers, ont eu assez de temps pour s’équiper. “Nos estimations portaient sur 350.000 OBU distribués au lancement de la taxe kilométrique, contre 450.000 un mois plus tard. Avec 415.000 boîtiers déjà écoulés, nous dépassons nos attentes“. L’amende s’élève à 1.000 euros par infraction. Après une infraction constatée, le chauffeur doit se mettre en règle dans les trois heures. Si ce n’est pas le cas, il s’expose à une nouvelle amende du même montant.

Pour tout savoir sur Febetra, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !