Taxe kilométrique : à nouveau deux fraudeurs verbalisés

 19/06/2018  Claude Yvens  Réglementation
Taxe kilométrique : à nouveau deux fraudeurs verbalisés

Deux chauffeurs de poids-lourd ont été verbalisés vendredi dernier pour avoir utilisé des brouilleurs illégaux pour tenter d’éviter le prélèvement kilométrique.

L’action de contrôle combinée des agents de contrôle régional sur le prélèvement kilométrique et des inspecteurs du régulateur de télécommunications de l’IBPT avait lieu cette fois lieu à la Barrière de Champlon, près de Nassogne, et près de Marche-en-Famenne. Les deux chaffeurs ont été pris en flagrant délit d’utilisation d’un ‘jammer’, ce petit appareil qui permet que l’OBU facture moins de kilomètres qu’il ne le devrait, voire rien du tout. Ceci perturbe les signaux entre l’OBU et le satellite, de sorte que le système ne fonctionne plus correctement.

Comme le rappelle Viapass, les chauffeurs ou les entreprises qui se rendent coupables de telles pratiques illégales commettent une double infraction. D’une part, ils en commettent une vis-vis de la loi sur les télécommunications qui interdit la possession et l’utilisation de brouilleurs et le punit très sévèrement. En outre, ils ont également frauduleusement perturbé le péage kilométrique pour les poids-lourds, ce qui a entraîné des amendes cumulatives de 1000 euros.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !