T-Systems, Daimler et DKV envisagent une JV pour les péages en Europe

 31/10/2016  Claude Yvens  IT
T-Systems, Daimler et DKV envisagent une JV pour les péages en Europe

Trois acteurs économiques importants du transport veulent unir leurs forces pour développer des services de péages interopérables (EETS) dans toute l’Europe. Et parmi ces futurs partenaires, on trouve l’actionnaire principal de Satellic…

 Les trois sociétés concernées sont T-Systems International (propriétaire de 76 % des actions de la société belge Satellic), DKV Euro Service et Daimler (qui est pourtant actionnaire à 15% d’UTA, le porincipal concurrent de…DKV). Elles voudraient développer de concert des services de péage dans toute l’Europe, sur base d’un seul boîtier embarqué qui ne soit pas lié à un pays particulier. La collaboration prendrait la forme d’une joint venture, mais elle ne commercialiserait pas elle-même ses produits : les trois partenaires privilégient le recours à un tiers pour les aspects commerciaux.

L’objectif est vaste, puisqu’il englobe tous les péages actuels et futurs, en plus de certains ponts et tunnels. Dès 2018, une offre serait développée pour la Belgique, l’Allemagne, la France, l’Autriche et la Pologne. L’Italie, le Portugal, l’Espagne et la Hongrie suivraient dès que possible.

La coopération envisagée dépend pour l’instant de l’approbation de l’autorité de surveillance de la concurrence.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !