Sprintr veut fédérer les coursiers indépendants

 25/01/2018  Claude Yvens  Economie
Sprintr veut fédérer les coursiers indépendants

La start-up anversoise Sprintr veut contribuer à réduire les trajets à vide dans le monde du transport de colis. Elle propose donc une plate-forme de réservation entre les donneurs d’ordres et des coursiers indépendants dans toute la Belgique.

“En Belgique, il y a environ 500 entreprises qui proposent des sevrices de coursiers, mais il n’existe aucune forme de collaboration entre elles. Les coursiers vont chez un client, et reviennent souvent à vide. Ce n’est ni écologique, ni efficace et cela contribue à créer des embouteillages”, explique le co-fondateur Filip Goossens.

Via Sprintr, les clients peuvent faire envoyer leurs colis en quelques clics, et le système déterminé le meilleur coursier (indépendant) pour chaque mission. Chaque Sprintr (c’est ainsi que les coursiers sont appelés) a trois minutes pour accepter ou non la mission qui lui est proposée.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !