Shopify achète 6 River Systems pour 450 millions de dollars

 13/09/2019  Philippe Van Dooren  News Logistics, E-commerce, Handling
Shopify achète 6 River Systems pour 450 millions de dollars

Shopify, une plateforme logicielle canadienne qui permet aux entreprises de construire et de gérer facilement une boutique en ligne, va acheter la start-up 6 River Systems pour 450 millions de dollars. Cette entreprise produit des robots mobiles collaboratifs et est active en Amérique du Nord et en Europe. Bleckmann est l’un de ses premiers utilisateurs européens.


Shopify, également présent en Amérique du Nord et en Europe, est l’un des plus grands fournisseurs de logiciels d’e-commerce au monde. Le fait qu’elle rachète un spécialiste du cobot n’est pas aussi surprenant qu’il n’y paraît : en juin, l’entreprise a annoncé qu’elle se lançait dans la logistique en 2020 avec le développement de son propre réseau d’e-fulfilment. Shopify veut être en mesure de livrer des colis à ses clients – petites et moyennes boutiques en ligne – dans l’ensemble des États-Unis en deux jours. A cette fin, elle louera des entrepôts, dont certains seront à leur tour sous-loués aux boutiques en ligne affiliées. Elle prévoit un investissement de plus d’un milliard de dollars dans les prochaines années pour développer ce réseau.

L’acquisition de 6 River Systems vise à améliorer le fonctionnement de ces entrepôts. Grâce à son logiciel intelligent, Shopify est en mesure de gérer les stocks et de prévoir la demande. 6RS a développé des chariots autonomes – appelés Chuck – qui circulent dans les centres de distribution. Ces cobots peuvent accélérer les opérations de préparation de commande.

Des entreprises importantes, telles que DHL, XPO Logistics, Lockheed Martin, Office Depot et en Europe Bleckmann Logistics sont déjà clients. Les entrepreneurs derrière l’entreprise ont déjà développé les robots Kiva, qu’ils ont vendus à Amazon en 2012. Contrairement à Amazon, qui a rapidement cessé les livraisons à des tiers, Shopify aurait l’intention de continuer à commercialiser les Chucks.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !