Schmitz Cargobull à l’IAA

 15/07/2016  Claude Yvens  Trailer
Schmitz Cargobull à l’IAA

Le leader européen présente comme à son habitude une kyrielle de nouveautés à Hanovre, avec en filigrane tous les bénéfices qu’il tire d’un système de plus en plus modulaire.

L’exemple le plus interpellant est celui de la semi-remorque S.CS Mega qui offrait déjà une hauteur libre variable entre 2750 et 3050 mm, grâce notamment à sa suspension pneumatique. Il sera désormais possible, à la fin de la première vie économique du véhicule, de le convertir en une semi S.CS Universal classique (hauteur de sellette de 1150 mm, hauteur utile de 2700 mm), en passant de roues de 19.5’’ à des roues de 22.5’’ et en adaptant en atelier la suspension pneumatique. C’est tout bénéfice pour la valeur résiduelle, puisque la demande est beaucoup plus forte pour les semi-remorques bâchées classiques que pour les mega sur le marché de l’occasion.
Les autres nouveautés techniques présentées à l’IAA sont les suivantes :
–       Une nouvelle technique de collage des planchers pour bâchées qui bénéficie à l’étanchéité de l’espace de chargement
–       Un dolly DO158/L-2° pour écocombis en 22.5 et avec hauteur de sellette de 1050 à 1150 mm (le nouveau CEO Andreas Schmitz s’est dit convaincu que les ensembles de 25,25 m vont s’imposer en Europe)
–       Des améliorations apportées aux semi-remorques frigo : système d’arrimage V7, la protection de l’arrière de la semi lors de la mise à quai (nouveaux pare-chocs compressibles à rouleaux), verrouillage électronique des portes LS3
–       Une meilleure isolation thermique pour les bennes rondes S.KI (en accord avec les nouvelles lois allemandes), avec pour résultat une diminution de 200 kg de la tare grâce à l’utilisation d’une mousse élastomère qui n’avait jamais été utilisée dans la construction de bennes
–       Une app pour contrôler à distance les principaux paramètres de sécurité (angle d’inclinaison, de bennage, de déport) des bennes sur chantier (S.KI Control)
–       Une caisse mobile frigorifique W.KO Cool avec carrosserie en Ferroplast (une technologie que Schmitz s’ingénie à alléger).
Mais Schmitz annonce aussi de nouvelles offres de service, car la marque est non seulement devenue fournisseur de groupes frigo, d’essieux et de pneus (avec Hankook), mais elle entend s’intégrer de plus en plus dans la chaîne de valeur.

Un leader pas rassasié

Avec 49948 unités livrées en 2015/2016, Schmitz Cargobull a plus progressé que le marché. Les résultats financiers sont revenus à un niveau plus satisfaisant (EBT de 3.5 %), mais doivent encore s’améliorer. Schmitz annonce par ailleurs plusieurs projets industriels importants : 

– le lancement d’une unité de production à Wuhan (Chine)
– un accord avec Voilkswagen pour la fourniture de carrosseries pour le nouveau Crafter, confirmant le nouveau virage vers les véhicules utilitaires légers
De quoi amener rapidement le chiffre d’affaires du groupe à 2.5 milliards EUR (pour 1.77 mliliard actuellement).

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !