Satellic : premier bilan après 100 jours

 12/07/2016  Michel Buckinx  Economie
Satellic : premier bilan après 100 jours

Satellic, joint-venture entre T-Systems et Strabag, a tiré un premier bilan du système de prélèvement kilométrique pour poids lourds 100 jours après son lancement.

Près de 600.000 des 800.000 OBU produits pour répondre à la demande potentielle du marché ont été distribués aux usagers en Belgique et à l’étranger. Entre 130.000 et 140.000 véhicules équipés empruntent le réseau routier belge chaque jour. Si les débuts ont été difficiles, Satellic tient à souligner que le système s’est amélioré et réfère aux témoignages de plusieurs acteurs du secteur. Comme par exemple DKV, spécialiste européen des services aux transporteurs. Jürgen Steinmayer, directeur des péages de DKV : « De notre point de vue, et compte tenu de l’expérience que nous avons de tels projets, nous pouvons dire que le lancement du système du prélèvement kilométrique en Belgique peut être considéré comme une réussite. » Pour Jérôme Lejeune, CEO du constructeur français d’équipements routiers Axxès : « Le défi technologique était de taille pour Satellic, car il fallait créer le système de toutes pièces ». Et Satellic de rappeler que le système a été mis en place de A à Z en moins de deux ans et qu’il est le seul opérateur à offrir la possibilité de ne payer que le péage – et rien d’autre – et de bénéficier d’une large gamme de services sans frais supplémentaires. Notons encore que le système se veut évolutif et qu’une nouvelle version, plus conviviale, du logiciel a été déployée le week-end dernier.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !