Rouler plus propre, oui … mais comment ?

 27/10/2017  Claude Yvens  Opinion
Rouler plus propre, oui … mais comment ?

Le camion, la voiture, la camionnette… sont le mal de notre société si l’on écoute la presse, les navetteurs et nos chers politiciens… Qui plus est, tous ces véhicules seraient polluants et inutiles ! Je reviendrai plus tard sur l’inutilité de tous ces véhicules sans qui notre pain quotidien n’arriverait pas sur notre table chaque jour. Mais polluants ? Regardons les objectifs que vont nous imposer l’Europe, le gouvernement fédéral, les gouvernements régionaux et les villes. Chacun y va de sa petite recette ‘LEZ’ (pour ‘zone à basses émissions’). Dans la pratique, c’est interdire la ville aux véhicules les plus polluants, en commençant par les moteurs diesel. Soit, jouons le jeu et partons à la découverte des camionnettes ‘propres’ ! Pour trouver une camionnette qui transporte 1.000 Kg et qui soit propre, le tour est vite fait. ‘Jobs, Jobs, Jobs’, dirait un homme politique connu. ‘Diesel, Diesel, Diesel’, tel sera le slogan du véhicule utilitaire.

Presque toutes les marques d’utilitaires nous proposent un beau gros pick-up, une machine à traverser le désert ou plutôt à survoler les nids de poules dans notre vieille Belgique. Tous atteignent les 1.000 Kg de charge utile recherchés. Tous fonctionnent au diesel, avec de bons gros moteurs pour aller chercher la force de traction, mais aucune solution propre, ni essence, ni CNG, pas même un peu d’hybride chez Toyota.

Dans les fourgons moyens, seul Volkswagen nous propose son T6 en version essence 150 ou 204 ch. C’est une camionnette de course ! Et si j’ai besoin de volume en plus de la charge utile, que nous proposent les grands fourgons ? L’essence c’est non aussi. Décidément, le carburant qui revient à la mode dans les voitures et que nos politiques appellent de leurs vœux est bien absent.

Et le CNG, ce carburant vert qui brille par son absence pour le commun des mortels ? Une centaine de stations-services en Belgique, principalement dans le nord du pays. Vous pourrez y conduire votre Fiat Ducato, Mercedes Sprinter ou Iveco Daily.

Et la fée électrique, est-elle présente dans ce segment ? Le Nissan eNV200 est trop court pour transporter une tonne et se limite à 170 Km NEDC. Renault nous a présenté son Master ZE en début d’année. En cherchant un peu, on trouve quelques infos dessus : 200 Km d’autonomie NEDC mais aucun tarif … Effet d’annonce ou réelle opportunité ? Quoi qu’il en soit, je n’irai pas bien loin !

Mon petit tour des marques est déjà terminé. Force est de constater que l’offre est bien pauvre ! Appel est lancé aux constructeurs : qui viendra concurrencer VW dans les petits fourgons ? Qui sera le premier à proposer un moteur essence dans les grands volumes ou les pick-ups ? Quand ferons-nous 300 Km réels avec une camionnette électrique ? Le potentiel semble énorme pour les futures ‘LEZ’ !

E. beVAN

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !