Roger Heinen : les clients jouent la montre avec la taxe kilométrique

 15/03/2016  Claude Yvens  Economie
Roger Heinen : les clients jouent la montre avec la taxe kilométrique

Roger Heinen est un spécialiste du transport de lait. Avec 37 véhicules, la société d’Eupen est même un des leaders belges du secteur. Mais Roger Heinen ne sait toujours pas comment il pourra répercuter la taxe kilométrique : des clients importants reportent la négociation après le 1er avril.

“Nous cherchons toujours comment expliquer la taxe kilométrique aux clients pour qu’ils acceptent de la payer, explique Roger Heinen. Ils ont tous reçu une lettre, mais nous attendons toujours les résultats. Certains clients français ont accepté de payer, mais les plus grands clients veulent imposer la manière dont ils vont payer la taxe, et c’est à prendre ou à laisser. Dans nos grands clients, il y en a même qui ne nous ont pas encore reçu pour entamer les discussions. Ils nous disent que ce ne sera pas possible avant le 1er avril. De toutes façons, je ne pense pas que nous arriverons à récupérer 100 % de ce que nous payerons.”

 

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !