Régionalisation des compétences transport : un phénomène de shopping à craindre selon le GOCA

 18/09/2014  Claude Yvens  Expertise Center
Régionalisation des compétences transport : un phénomène de shopping à craindre selon le GOCA

Depuis ce 1er juillet 2014, certaines compétences relatives au transport routier et à la sécurité routière sont dépendantes non plus de l’ Etat mais des Régions. Et ce, suite à la mise en place de la 6ème réforme de l’ Etat. Parmi ces compétences, on retrouve le permis de conduire et le contrôle technique.

Le GOCA, groupement des entreprises agréées pour le contrôle automobile et le permis de conduire, voit ce transfert d’ un bon œil : « Il permettra à tous les différents acteurs de donner jour à plusieurs approches ou méthodes qui pourront être une source d’ inspiration afin d’ améliorer sans cesse le but commun: une meilleure sécurité routière , commente Marie De Backer, tout en n´écartant pas certains risques. « Il se pourra qu´une région prenne d´excellentes initiatives dans l´intérêt de la sécurité routière mais qui augmenteront le degré d´exigence ou le coût. Puisque chaque personne morale ou physique belge pourra continuer à se rendre dans le centre d´examen ou de contrôle technique de son choix, ceci risque de provoquer un phénomène de shopping, où le client se rendra dans les centres d´une autre région, affaiblissant ainsi l´effet escompté sur la sécurité routière.

Quoi qu´il en soit, le GOCA et les entreprises agréées de contrôle automobile et du permis de conduire ont, dans le passé, toujours collaboré d´une manière active et constructive avec l´autorité tutelle. Le GOCA et les entreprises-membres sont prêts à fournir les mêmes services et support aux administrations régionales. »

Article complet dans le magazine Truck&Business 245

Tagged With: gocaréformerégionalisationMarie De Backer

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !