Réduction des charges salariales : l’UPTR fait le forcing

 26/10/2018  Claude Yvens  Economie
Réduction des charges salariales : l’UPTR fait le forcing

Profitant d’une rencontre entre le Conseil Supérieur des Indépendants et des PME et Philippe De Backer, l’UPTR a rappelé au Secrétaire d’Etat l’urgence de réduire les charges salariales pour les transporteurs. 

“Nous voulons encore profiter de l’existence d’un gouvernement fédéral jusqu’en mai prochain pour tenter de faire aboutir un dossier qui permettrait de s’attaquer au déficit de compétitivité de nos entreprises – qui est la racine du mal -, plutôt que de se concentrer, assez inutilement, à essayer d’atténuer les symptômes de la maladie”, nous explique Michael reul, secrétaire général de l’UPTR (et vice-président du CSIPME).

Selon Reul, il existe en effet des possibilités juridiques permettant de réduire quelque peu la facture sociale des transporteurs et logisticiens belges, sur le modèle de ce qui a été rélisé dans le secteur de l’HoReCa et de la Construction. Ces deux secteurs sont soumis à l’enregistrement électronique des prestations, tout comme le transport routier via le tachygraphe digital.

L’UPTR demande donc au gouvernement fédéral d’examiner les mesures suivantes :

  • Exonération des cotisations ONSS sur les ‘heures de disponibilité’ du personnel roulant (chauffeurs/transport).
  • Exonération des cotisations ONSS sur les ‘heures d’attente’ du personnel non-roulant (magasiniers/logistique).
  • Dispense de versement de précompte professionnel sur les ‘heures de disponibilité’ du personnel roulant (chauffeurs/transport).
  • Dispense de versement de précompte professionnel sur les ‘heures d’attente’ du personnel non-roulant (magasiniers/logistique).
  • Assouplissement du système de dispense de versement du précompte professionnel sur les rémunérations incluant les ‘primes de nuit’ (chauffeurs/transport + magasiniers/logistique.
  • Définition plus souple du ‘travail en équipe’ (permettant une application plus large de la dispense de versement du précompte professionnel).
  • Instauration d’un système de réduction des cotisations ONSS de 500 € ou 800 € (pour les – 26 ans) pour les 5 premiers chauffeurs de camion des entreprises de maximum 49 travailleurs.

Pour tout savoir sur UPTR, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !