Redevance kilométrique: la Wallonie demande aux contrôleurs de faire preuve de souplesse

 01/04/2016  Claude Yvens  Réglementation, Economie
Redevance kilométrique: la Wallonie demande aux contrôleurs de faire preuve de souplesse

L’entrée en vigueur de la taxe kilométrique rencontre de nombreux problèmes (OBU défectueux, points de service pas opérationnels, Call center de Satellic indisponible…). Les transporteurs pourraient-ils se voir tout de même infliger une amende ce 1er avril ? Le ministre wallon du Budget Christophe Lacroix a en tout cas demandé aux agents de la DG07, chargés d’effectuer les contrôles en Wallonie, « de faire preuve d’une certaine souplesse et d’être compréhensifs. »

« Nous sommes conscients des problèmes techniques liés à l’introduction du prélèvement kilométrique », développe Charlotte Quevedo, attachée de presse du ministre wallon du Budget Christophe Lacroix. « Le ministre a donc demandé aux agents de la DG07 qui assurent les contrôles en Wallonie de faire preuve d’une certaine souplesse pour les transporteurs de bonne foi et d’être compréhensifs compte tenus des problèmes rencontrés comme les retards de livraison ou les dysfonctionnements de certains OBU. De notre côté, nous avons aussi chargé notre administration de se rendre dans plusieurs points de service de Satellic afin d’y constater les problèmes éventuels. »

Lire aussi: Redevance kilométrique : le ministre Lacroix organise un CA extraordinaire de Viapass

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !