Quand puis-je emprunter la voie publique avec mon chariot élévateur ?

 31/10/2017  Yannick Haesevoets  Opinion
Quand puis-je emprunter la voie publique avec mon chariot élévateur ?

Mon entreprise dispose d’un entrepôt de l’autre côté de la voie publique. Puis-je dans ce cas effectuer ce déplacement avec mon chariot élévateur ? Oui, vous pouvez emprunter la voie publique avec un chariot élévateur pour autant que vous teniez compte des points énumérés ci-dessous :

  1. Suis-je obligé d’apposer une plaque d’immatriculation ?

Oui et non. Strictement parlant, vous ne pouvez utiliser un chariot élévateur sur la voie publique que s’il est immatriculé et s’il porte une plaque minéralogique. Mais vous pouvez aussi prendre contact avec la police, décrire la situation et lui demander une autorisation écrite de le faire sans plaque d’immatriculation, par exemple parce qu’un deuxième entrepôt se trouve de l’autre côté de la rue. Une zone grise dans la législation donc.

  1. À qui puis-je demander une plaque d’immatriculation pour mon chariot élévateur ?

Vous pouvez immatriculer votre engin via le distributeur de la marque de chariot élévateur.

  1. Dois-je demander une assurance RC ?

Avec une plaque d’immatriculation, oui. Il faut souscrire une assurance RC automobile, car sans assurance, un véhicule ne peut être immatriculé. Si vous empruntez la voie publique de manière sporadique pour charger ou décharger, mais que vous n’avez pas de plaque d’immatriculation, mieux vaut aussi inclure cela dans votre assurance accidents du travail.

  1. Ai-je besoin d’un permis de conduire pour rouler avec mon chariot élévateur sur la voie publique ?

Oui, car si vous roulez sur la voie publique, vous devez connaître le code de la route. Si le poids maximal autorisé dépasse 3,5 tonnes, vous devriez même être en possession d’un permis C1, mais la plupart des caristes ne répondent pas à cette exigence. Encore une zone grise dans la législation.

  1. Le cariste en question doit-il obtenir une attestation d’aptitude professionnelle « Code 95 » ?

Non. Les personnes qui conduisent un chariot élévateur sur la voie publique n’ont pas besoin de prouver leur aptitude professionnelle, car le véhicule ne dépasse pas les 45 km/h.

  1. Suis-je obligé de passer au contrôle technique ?

Non. Un chariot élévateur ne doit pas passer au contrôle technique, contrairement à une voiture.

  1. De quoi doit être équipé mon chariot élévateur s’il possède une plaque d’immatriculation ?
  • Deux phares (aussi bien feux de croisement que de position) à l’avant
  • Clignotants tant à l’avant qu’à l’arrière
  • Feux de détresse
  • Triangle réfléchissant à l’arrière du chariot élévateur
  • Deux feux arrière
  • Deux feux stop
  • Au moins deux réflecteurs

Vous avez encore des questions sur l’utilisation d’un chariot élévateur sur la voie publique ? N’hésitez pas à prendre contact avec B-CLOSE. Vous trouverez les coordonnées sur www.b-close.be.

Pour tout savoir sur B-Close, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !