Prise en mains du nouveau Mercedes-Benz Actros : des prestations convaincantes

 23/11/2011  Claude Yvens  Expertise Center
Prise en mains du nouveau Mercedes-Benz Actros : des prestations convaincantes

Il était déjà prometteur sur papier et au cours de la présentation statique. Le nouvel Actros allait innover à tous les niveaux. En septembre, nous avons enfin eu la possibilité de nous asseoir derrière le volant pour le tester. Verdict ? Le nouvel Actros convainc et donne le ton.

Actuellement, Mercedes-Benz ne commercialise que les véhicules long-courriers de la nouvelle gamme. Il faudra encore attendre un peu pour les véhicules de distribution, de construction et les versions spéciales. C´est pourquoi notre test s´est `limité´ aux variantes de cabine et de chaîne cinématique destinées au transport international.

Impressions de conduite

Commençons par nos impressions de conduite. Le premier jour, nous avons emprunté des autoroutes et des routes secondaires, histoire de se faire une première idée. L´aspect extérieur de l´Actros fait forte impression dans toutes ses variantes de cabine. Mais à l´intérieur des cabines, c´est encore mieux. Elles sont parfaitement isolées contre les bruits de roulement. Elles sont même si silencieuses que l´on perçoit un peu plus le bruit du moteur, sans pour autant que cela gêne. Personnellement, nous trouvons le 6 cylindres de 421 ch un peu plus bruyant que les moteurs de 449 et 510 ch, mais sans toutefois peiner à tirer un train routier de 40 t.
De nombreux systèmes d´aide à la conduite sont intégrés dans l´Actros, laissant le chauffeur se concentrer totalement sur le trafic.

Derrière le volant, tout est bien à sa place, aisément accessible et d´une utilisation logique. Seul l´écran du FleetBoard est placé beaucoup trop à droite et le regard doit se détourner trop longtemps de la route pour pouvoir l´utiliser en roulant. Mais ceci devrait s´améliorer sur les versions de série (intégration dans le tableau de bord).
Il n´y a plus de levier de vitesse, juste un levier au volant pour les 3 positions (manuelle, automatique ou marche arrière). La boîte automatique Powershift de l´Actros a à nouveau subi une cure de jouvence et le passage des vitesses se fait rapidement et précisément. Nous constatons, surtout lors du débrayage, à quelle vitesse cette boîte peut changer de rapport. Même un chauffeur expérimenté ne pourrait faire mieux.

Les commandes du cruise control (Tempomat) se trouvent sur le volant et maintiennent parfaitement la vitesse du poids lourd, quel que soit le relief. Grâce à l´adaptive cruise control, l´Actros freine aussi pour les véhicules qui le précèdent ou pour le trafic qui s´intercale et accélère à nouveau lorsque la voie est libre. La sérénité avec laquelle tout cela se produit est particulièrement impressionnante.

Pour garantir le calme dans la cabine, y compris lors du freinage, le nouvel Actros est équipé d´un ralentisseur qui utilise le circuit de refroidissement du moteur. Une solution plus légère (100 kg) pour une capacité de freinage qui atteint 750 kW, réglable sur 5 positions au moyen d´un simple levier. C´est alors l´électronique qui enclenche le ralentisseur, le frein moteur ou les freins principaux pour obtenir la décélération exigée.
Autre fonction intéressante du Tempomat : l´Ecoroll. Sur les routes légèrement en pente ou après une descente, l´électronique passe la position neutre pour économiser le carburant. Le moteur repart ensuite automatiquement lorsque la vitesse diminue. Le fonctionnement est évident et on maîtrise le système après quelques kilomètres.

Comparaison directe

Le deuxième jour, nous avons pu comparer, en circuit fermé, la génération actuelle de l´Actros avec la nouvelle. Si l´on roule d´abord avec un Actros de la génération actuelle, on se dit qu´il n´y a rien à changer à ce produit. L´Actros est un produit mature offrant un bon comportement routier et un confort agréable. Mais Mercedes-Benz a prouvé qu´il était possible de faire encore mieux. La tenue de route du  nouvel Actros est encore plus stricte, ce qui saute aux yeux sur un parcours en slalom. Le châssis ne bouge pas d´un pouce et la cabine reste bien stable. Rapidement, nous avons tendance à augmenter notre vitesse de passage autour des cônes, en toute sécurité. Sur un tronçon présentant des bosses alternativement à gauche puis à droite de la route, la cabine de l´ancienne version bouge encore sérieusement, ce qui rend la direction plus vague. Rien de tout cela avec le nouvel Actros, qui préserve un comportement particulièrement sûr et rigoureux.

Au cours de ce parcours très varié avec des différences importantes de niveau, l´Actros nous a tout de suite mis en confiance. Le nouvel Actros se conduit très facilement, aidé en cela par une chaîne cinématique parfaitement réglée. Au début, nous essayions de doser nous-mêmes la progression avec la pédale des gaz, mais tout comme le jour précédent, on a rapidement laissé faire le Tempomat. Quelle que soit la pente ou la descente, il adopte le bon rythme, sans que le chauffeur ne doive intervenir.

Le comportement routier rigoureux est dû à quelques modifications techniques par rapport à l´Actros existant : le nouveau boîtier de commande de direction ZF, mais aussi un châssis plus rigide totalement redessiné avec un cadre et une voie plus larges, un nouvel essieu avant, la suspension modifiée et la suspension de la cabine améliorée.

Le nouvel Actros est 4 à 6 % plus cher que la série actuelle, mais son TCO serait 6 % inférieur et sa durée de vie 20 % supérieure. Le nouvel Actros est entré en production depuis le 30 septembre.

FleetBoard is fun too

Mercedes-Benz a monté, dans le nouvel Actros, le système FleetBoard. L´acheteur peut en disposer gratuitement pendant quatre mois. Après, il peut conserver le système pour un montant unique de 800 EUR et des coûts de service de 59 EUR minimum par véhicule/mois. Mercedes-Benz annonce que le système permet d´économiser jusqu´à 9000 EUR par véhicule/an : 3500 EUR via la gestion du véhicule, 3500 EUR par la logistique et la navigation et 1700 EUR par la gestion du tachygraphe et du temps.
Pour promouvoir le système – disponible aussi sur la série actuelle -, une campagne `FleetBoard is fun too´ a rassemblé 900 chauffeurs dans une Driver League 2011. Le meilleur chauffeur a obtenu un score de 9,99 sur 10.

Tagged With: MercedesEcorollActrosFleetboard

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !