Plus de 30.000 kilomètres à l’électricité avec le Mercedes-Benz eActros

 25/06/2019  Erik Roosens  Expertise Center, Trucks & Trailers
Plus de 30.000 kilomètres à l’électricité avec le Mercedes-Benz eActros

Mercedes-Benz franchit une nouvelle étape dans les essais clients avec l’eActros électrique. Logistik Schmitt utilisera un eActros de 25 tonnes pour transporter chaque jour des carters de transmission vers l’usine Mercedes-Benz de Gaggenau. Suivront ensuite les essais d’un tracteur accouplé à une semi-remorque et d’un camion-trolley.

Depuis juin 2018, vingt clients ont testé dix Mercedes-Benz eActros de 18 et 25 tonnes. « Les véhicules ont parcouru 30.000 kilomètres, et démontrent qu’une autonomie de 200 kilomètres est tout à fait réaliste », déclare Stefan Buchner, responsable de Mercedes-Benz Trucks. L’eActros de 25 tonnes actuellement en service transportera les carters de transmission d’Ötigheim à l’usine Mercedes-Benz de Gaggenau. Le camion transportera 12 tonnes et sera en service douze heures par jour. Les batteries seront rechargées grâce à une station mobile pendant le chargement ou le déchargement du camion. Le trajet entre Ötigheim et Gaggenau fait 7 kilomètres et le camion effectuera 24 trajets par jour, soit un total de 168 kilomètres par jour.

Ligne aérienne

Par la suite, Mercedes utilisera un tracteur eActros, plus lourd et proposant une plus grande autonomie, accouplé à une semi-remorque. Au printemps 2020 aura lieu l’essai de camions électriques reliés à des caténaires. Avant de pouvoir entamer ce projet-pilote, nommé eWayBW, il faudra encore installer les câbles aériens. « Nous sommes ravis que Logistik Schmitt utilise l’eActros dans la vallée de la Murg », déclare Buchner. « Nous sommes curieux de voir les résultats intéressants que donnera la pratique, entre autres les futurs essais avec des camions-trolleys ». En juin 2018, Daimler Trucks a rassemblé toutes ses activités électriques sous la marque E-Mobility Group (EMG). E-Mobility Group définit l’ensemble des besoins en composants et camions 100 % électriques pour l’ensemble des départements et marques du groupe Daimler Trucks. EMG est aussi en train de développer une plateforme commune, à l’image de ce qui a été conçu pour les gammes à propulsion classique de Daimler Trucks.

Conduite autonome

En 2018, Daimler Trucks a donné le ton en matière de camions autonomes. Avec le nouvel Actros – dont le lancement est prévu en juin -, Mercedes-Benz est le premier constructeur à proposer un camion équipé en série de fonctions de conduite semi-autonomes (niveau 2). « Dans les années à venir, nous continuerons à nous concentrer sur la conduite autonome », déclare Martin Daum, membre du conseil d’administration de Daimler AG et responsable de Trucks & Buses. « D’abord dans des endroits fermés comme les aéroports, puis sur autoroute où nous voudrions que le chauffeur puisse se reposer ou même dormir. Il s’agira d’une conduite autonome de niveau 3 puisque le véhicule sera capable de rouler de façon autonome pendant un certain temps. Nous comptons investir 500 millions d’euros dans le développement de camions autonomes de niveau 4, capables de conduire en toute autonomie ».

Trois pistes d’essai identiques

Afin de développer une plate-forme commune qui sera utilisable dans le monde entier, Daimler Trucks dispose de trois pistes d’essai identiques : à Wörth (Allemagne), aux États-Unis et au Brésil. « C’est le seul moyen d’étalonner les résultats », déclare Christof Weber, Head of global testing chez Daimler Trucks. Afin de construire des pistes d’essai les plus optimales possibles, 28 types de routes ont été mesurés dans le monde et reconstitués avec précision. « Le résultat est un circuit qui permet de tester toute la durée de vie d’un véhicule en huit mois », explique M. Weber. « Un kilomètre de piste en mauvais état correspond à 200 kilomètres parcourus par un client ».

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !