Planisfer a fait rouler son premier train

 21/09/2015  Claude Yvens  News Logistics, Multimodal
Planisfer a fait rouler son premier train

Planisfer a fait rouler la semaine dernière son tout premier train. L’objectif était de tester la liaison entre le site du sidérurgiste NLMK à Clabecq et le terminal de Garocentre. Le trafic de tôles fortes démarrera le mois prochain.

NLMK va utiliser Garocentre comme centre de distribution pour une partie de sa production. Le transport vers le terminal de Duferco Logistique se fera par le rail, le post-acheminement pouvant s’effectuer tant par la voie fluviale que par la route. Selon Luc Genot, le general manager de Planisfer, ce trafic démarrera de façon effective au mois d’octobre, au rythme d’un à deux trains par semaine. Il évalue le potentiel à quelque 20.000 tonnes par an.

“Premier OFP en Belgique”

Planisfer est l’opérateur ferroviaire de proximité (OFP) qui doit assurer “la redynamisation du fret ferroviaire en Coeur du Hainaut”. L’intercommunale IDEA a désigné à cette fin la société Xpedys, une des filiales opérationnelles du groupe B Logistics. Il s’agit du premier exemple d’un OPF en Belgique.

L’objectif est d’optimiser la desserte locale des entreprises, de développer le trafic ferroviaire en stimulant la mutualisation des flux et de mettre en place de nouvelles connexions vers des destinations nationales (Anvers…) et internationales (comme l’Italie). Le tout en partant des volumes existants déjà contrôlés par B Logistics et en utilisant les “temps morts” dans l’utilisation des moyens et matériels dont dispose le groupe dans la région.

“Gouvernance partagée”

Le projet repose dans une large mesure sur un partenariat et une “gouvernance partagée” avec les acteurs institutionnels, industriels et logistiques de la région concernée. Un des leviers utilisés doit être la mise en place d’une communauté de chargeurs.

Le tout sera piloté par “l’orchestrateur” logistique Tri-Vizor, qui analysera les flux des partenaires existants ou potentiels pour voir où des solutions de “co-voiturage” peuvent permettre de massifier les transports et de dégager ainsi des économies pour toutes les parties impliquées.

Ghlin et Garocentre

Les plates-formes multimodales que sont Garocentre à La Louvière et le terminal du groupe Deschieter à Ghlin, sont appelées à jouer un rôle clé dans ce contexte. Garocentre est déjà pleinement trimodal. A Ghlin, la connexion ferroviaire devrait être opérationnelle au printemps.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !