Transportmanagement.be

Ninatrans : « Un transport plus sûr et plus durable »

 18/05/2017  Geert De Temmerman  Economie, Transport & Logistics Awards
Ninatrans : « Un transport plus sûr et plus durable »

Transporteur de l’Année en 2013, Best European Roadtransport Operator en 2014, Best Innovation en 2015, Lean and Green Star en 2016… Ce ne sont là que quelques-unes des récompenses que Ninatrans a décrochées ces dernières années. Son secret ? Tout miser sur des solutions de transport durables, être ouvert aux innovations et viser un service professionnel.

En 20 ans, Ninatrans est passée du statut de petite PME à l’une des entreprises les plus dynamiques et audacieuses de Belgique, sous la houlette de son CEO Benny Smets, de sa sœur Nina (CFO), qui gère les finances, et de son beau-frère Bruno Vannerum (COO), responsable du volet opérationnel. Aujourd’hui, son parc compte plus de 150 véhicules.

« Ces dernières années, nous avons enregistré une croissance annuelle moyenne de près de 15 %. La croissance n’est pas un but en soi, mais résulte d’une demande en hausse, ce qui permet de réaliser des économies d’échelle et donc de faire preuve d’encore plus de flexibilité », précise Benny Smets. « Cette croissance s’explique en partie par le fait que nous cherchons constamment à améliorer notre organisation et que nous n’hésitons pas à jouer les précurseurs, ce qui ne passe pas inaperçu auprès de nos clients ».

Les titres de Transporteur de l’Année et de ‘Best European Road Transport Operator 2014’ sont venus valider les choix stratégiques et structurels de ces dernières années. De plus, ils ont incontestablement aidé le transporteur à poursuivre sur le chemin de la croissance, où l’accent est fortement mis sur la responsabilité sociétale des entreprises.

« Ninatrans continue de se focaliser sur le développement des transports urgents, mais nous avons aussi ajouté les transports pharmaceutiques et frigorifiques à nos services. En 2016, nous avons repris les activités d’un transporteur malinois spécialisé dans le transport frigorifique. De cette manière, nous pouvons encore mieux agencer nos trajets et réduire le nombre de kilomètres à vide. Cette reprise nous permet également d’accroître notre expertise dans cette niche où nous étions déjà actifs à plus petite échelle. Jusqu’à présent, notre croissance reposait surtout sur le développement de nos activités de transport, mais avec cette reprise, nous pouvons aussi proposer des services logistiques ».

Solutions de transport durables

À l’heure actuelle, une entreprise qui souhaite trouver des solutions afin de maîtriser au maximum ses coûts, voire les réduire, doit impérativement investir dans la technologie, l’ICT et l’écologie. « Nous considérons qu’il est de notre responsabilité sociétale de contribuer par tous les moyens possibles à la réduction de notre empreinte écologique. Nous n’hésitons donc pas à investir dans des nouveautés qui peuvent nous y aider. Presque tout le parc automobile a été remplacé par des poids lourds Euro 6. En 2015, nous avons reçu le ‘Best Innovation Award’ pour avoir été les premiers à introduire un écocombi sur les routes belges ».

Ces dernières années, Ninatrans a également mis en place toute une série de nouveautés en vue de réduire ses émissions de CO2, dans le prolongement du programme Lean & Green. En 2014, la société a mis en service la première remorque ‘en goutte d’eau’ de Belgique. Sa forme aérodynamique permet de limiter au maximum la résistance et les turbulences liées à l’air, ce qui réduit la consommation et donc les émissions de CO2.

Toujours en 2014, Ninatrans a introduit le tout premier camion 100 % LNG de Belgique, un pas de plus vers la diminution des émissions de CO2 et des particules fines. « La principale contrainte est le nombre limité de stations-service et la puissance des moteurs. Ici aussi, nous pensons qu’il y aura beaucoup de changements à court terme. L’obtention de la Lean and Green STAR, en 2016, est venue couronner les efforts constants que nous déployons afin de réduire nos émissions de CO2 ».

Ninatrans se base sur les normes de la méthodologie LEAN pour optimiser tous les niveaux de son organisation. Cela signifie que le transporteur ose se remettre constamment en question afin de voir comment la développer et la professionnaliser encore plus.

« Il est clair que la pression sur les tarifs du transport ne diminuera pas dans les années à venir, malgré la demande croissante de transport. C’est la raison pour laquelle efficacité et optimisation resteront les maîtres mots de Ninatrans. Nous restons ouverts aux opportunités qui nous permettent de continuer à développer l’entreprise de façon innovante, en investissant dans des véhicules dotés de systèmes de propulsion alternatifs, comme le LNG. Le secteur souhaite aussi que les autorités améliorent la mobilité en réduisant les files structurelles. Une taxe kilométrique intelligente pour les voitures particulières pourrait y contribuer », conclut Benny Smets.

 

« Nous nous remettons constamment en question afin de voir comment professionnaliser encore plus notre organisation. » (Benny Smets)