Ninatrans commande 10 Nikola Tre à hydrogène

 04/12/2018  Claude Yvens  Economie
Ninatrans commande 10 Nikola Tre à hydrogène

Ninatrans est l’un ds premiers transporteurs européens à placer une commande ferme pour des camions à hydrogène de l’entreprise américaine Nikola. Son CEO Benny Smets croit fermement au développement de cette technologie pour le transport longue distance.

A court terme, la volonté de Ninatrans de développer son côté ‘socialement responsable’ se traduit par l’achat de camions LNG. Mais le transporteur louvaniste voit plus loin et croit à la propulsion à hydrogène. Lorsque son CEO Benny Smets a placé, début 2018, une précommande auprès de Nikola Motor, c’était davantage pour exprimer sa confiance dans le développement de la technologie. Nikola Motors vient cependant d’annoncer la mise en production d’un camion immatriculable en Europe à l’horizon 2022/2023, et Ninatrans vient donc de passer commande pour dix exemplaires de ce nouveau camion Nikola Tre.

Benny Smets: “Chez Ninatrans, nous croyons à cette technologie, surtout parce que l’hydrogène ne rejette aucun CO2 dans l’atmosphère. Nous savons que ce type de camions ne va pas rouler en Europe du jour au lendemain. Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir, notamment pour créer un réseau de stations-service. Mais nous nous réjouissons de rouler bientôt, le plus tôt possible, avec nos premiers camions Nikola.”

Be-Trans aussi…

En marge de cette annonce, il semble que la société Be-Trans de Geel ait aussi passé commande pour un Nikola Tre. C’est en tout cas ce que l’on peut lire sur le compte LinkedIn de son patron Bert Vranckx…

 

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !