Moins d’un chauffeur sur 5 saurait régler ses rétroviseurs

 07/10/2016  Claude Yvens  Réglementation
Moins d’un chauffeur sur 5 saurait régler ses rétroviseurs

Ca ne s’améliore pas… Il ressotr d’une enquête menée par Overkoepelende Stichting Chauffeursactiviteiten aux Pays-Bas que plus de 80 % des chauffeurs n’ont pas la moindre idée de la manière exacte dont ils divent régler leurs rétroviseurs.

“Lors de divers événements et formations, nous avns constaté que 80 % des chauffeurs ne savaient pas régler leurs rétroviseurs correctement. Quand nous leur demandons s’ils utilisent les aires de réglage qui existent, ils répondent souvent sue non. Une grande entreprise de transport en a fait installer dans tous ses sites, mais les chauffeurs les utilisent peu.”, explique Willem P. Bos, président d’OSC.

Selon lui, tous les nouveax chauffeurs ne sont pas formés sur ce thème avant d’obtenir leur permis C/CE : “Il existe des auto-écoles qui exigent que l’aspirant chauffeur vérifie ses rétros avant le début de chaque leçon pratique, mais la majorité le l’exige pas. Un tel chauffeur verra bien les znes de réglage, mais de là à y entrer et à l’utiliser correctement…” Bos considère également que le Code 95 est une opportunité ratée : “Malheureusement, il n’y a qu’une poignée de formateurs qui inclut l’angle mort dans leurs modules. Le reste dnne des cours qui n’ont rien à voir avec la sécurité.”
La réforme du code 95 (qui oblige les chauffeurs à suivre au moins un module consacré à la sécurité) devrait aider à résoudre le problème…

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !