Mercedes-Benz dévoile sa stratégie CASE

 19/03/2018  Claude Yvens  Trucks
Mercedes-Benz dévoile sa stratégie CASE

S’appuyant sur les bons résultats commerciaux engrangés en 2017, Mercedes-Benz Belux va poursuivre en 2018 la redéfinition de son réseau et l’introduction de nouveaux services. Le tout en parfaite adéquation avec le nouveau mantra CASE (pour Connected, Automated, Shared & Electric) du groupe Daimler.

L’an dernier, dans un contexte global de progression des ventes, Mercedes-Benz a gagné des parts de marché en Belgique tant en véhicules neufs qu’en occasions et en prestations de service. La structure commerciale s’est affinée avec désormais deux directeurs commerciaux (Jelle De Clercq pour les flottes et Christophe Siccard pour le Retail), alors qu’un nouveau responsable après-vente sera nommé le 1er avril prochain. Quant au réseau, il continue à se restructurer autour d’un plus petit nombre de contrats de distribution (de 22 à 10 en quelques années) et au travers de rachats importants (Kalscheuer par Car Avenue, Auto Terminus par Vereenooghe, MB Gent et MB Aalst par Anders Hedin et MB Luxembourg par Merbag). Selon Peter Brock (Managing Director MB Trucks), d’autres annonces du même type devraient être faites dans les prochaines semaines.

Cette transformation du réseau à marche forcée est indispensable, selon Brock, parce que quatre grandes tendances vont faire évoluer fondamentalement le rôle des vendeurs et des techniciens dans les mois et années à venir. Ces tendances sont désormais regroupées par le groupe Daimler sous l’acronyme CASE :

  • C pour Connected, ce qui se manifeste aujourd’hui p.ex. par les services d’entretien préventifs Uptime et les divers services FleetBoard, mais demain, d’autres services naîtront de la connectivité entre les camions, les autres véhicules et l’infrastructure;
  • A pour Automated. Daimler ne considère pas seulement la conduite automatisée (un domaine dans lequel la technique est maintenant au point et n’attend plus qu’une législation adaptée… et une certaine forme d’acceptation sociale), mais aussi la manière dont les véhicules autonomes modifieront les organisations logistiques;
  • S pour Shared. Daimler estime que es modes de possession des véhicules vont fondamentalement changer et que le partage des moyens de transport deviendra la norme;
  • E pour Electric. Mercedes-Benz a annoncé la sortie prochaine de son eActros, et la stratégie du constructeur en matière de propulsions alternatives est désormais claire : en attendant la généralisation des piles à combustibles (vers 2025), c’est l’électricité qui fera l’objet des développements les plus importants, mais Mercedes-Benz ne négligera pas le moteur diesel dans l’intervalle. Quant au gaz naturel, Mercedes-Benz ne l’envisagera comme solution temporaire que si la demande du marché est suffisante.

Pour tout savoir sur Mercedes-Benz, rendez-vous sur notre Transport & Van In Belgium Directory !

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !