Mercedes-Benz Arocs: une étoile dans la construction

 01/09/2015  Claude Yvens  Expertise Center
Mercedes-Benz Arocs: une étoile dans la construction

En sortant les Arocs parallèlement aux nouveaux Actros, Mercedes-Benz a veillé à une segmentation claire. L’Arocs englobe tout ce qui a trait aux véhicules de construction, du 4×2 au 8×8. Mercedes-Benz nous a présenté, dans une carrière de pierre près de Rochefort, la gamme complète et ses nouveaux points forts : la propulsion avant activable HAD et l’embrayage Turbo-Retarder.

La gamme Arocs offre une très grande diversité de modèles, afin de pouvoir tenir compte précisément des exigences très diverses des clients de ce secteur. Ceci débouche sur un programme énorme. L’Arocs partage un certain nombre de composants avec l’Actros. Résultat : des cabines confortables offrant le luxe d’un véhicule long-courrier. Par ailleurs, l’Arocs bénéficie d’une identité propre avec une robuste calandre.

HAD, Hyraulic Auxiliary Drive

Avec l’Arocs, Mercedes-Benz a lancé un système de propulsion sur les roues avant afin de conférer à un véhicule sans transmission intégrale d’excellentes propriétés tout-terrain. Si les roues motrices patinent, une propulsion sur les roues avant peut alors être activée. HAD est disponible sur l’Arocs, l’Actros et l’Antos dotés de moteurs 10,7 et 12,8 litres.

Le système de Mercedes-Benz fonctionne avec des moteurs de moyeux et une pompe haute pression, propulsés par le bloc moteur. A noter que l’hydraulique fonctionne de façon totalement indépendante de la conduite, ce qui n’est pas le cas pour les autres marques. Le système est activable tout en roulant et se désactive automatiquement à partir de 27 km/h. Il s’enclenche à nouveau lorsque la vitesse descend sous les 15 km/h.

Le grand avantage se situe au niveau de la différence de poids (350 à 500 kg) par rapport à un véhicule à transmission intégrale. De plus, un porteur ou un tracteur avec HAD est 8 à 11,5 % plus économique qu’un poids lourd toutes roues motrices.

Pendant les tests pratiques, le système s’est révélé être une aide précieuse dans les situations difficiles et le pilotage n’a effectivement jamais été mis en difficulté.

TRK, l’embrayage turbo-retarder

On connaissait déjà le TRK monté dans les tracteurs SLT lourds de la marque. Sur une benne, cette combinaison spécifique associant un ralentisseur et un embrayage limite l’usure des freins et de l’embrayage, réduit la consommation, accroît le confort de conduite et génère une valeur résiduelle plus élevée. Il est possible, dans quasi toutes les conditions (surtout en pente) de démarrer sans problème avec un rapport supérieur.

De plus, le système offre des possibilités insoupçonnées pour maintenir à l’arrêt un véhicule en côte grâce à la seule pédale de gaz, voire pour reculer de façon contrôlée et redémarrer à nouveau, et ceci en pleine charge. Un embrayage ordinaire serait dans ce cas brûlé depuis longtemps et même un transformateur de couple serait en surchauffe. TRK est disponible sur l’Arocs, l’Actros et l’Antos avec des moteurs de 15,6 litres dans des versions 6×4, 6×6, 8×4, 8×6 et 8×8.

L’Arocs en bref

> 60 variantes : tracteurs, bennes, mixers à béton, châssis-cabines

> 16 niveaux de puissance, de 175 kW (238 ch) à 460 kW (625 ch)

> 13 systèmes de sécurité

> 7 cabines dans 14 versions (2300 et 2500 mm de large)

> Versions Loader (léger) et Grounder (charges extrêmes)

Mercedes-Benz Arocs – Une étoile dans la construction

Mercedes-Benz Arocs – Een ster in de bouw