Matexpo : il faut que ça tourne !

 05/09/2017  Yannick Haesevoets  Economie
Matexpo : il faut que ça tourne !

Le 6 septembre est à marquer d’une pierre blanche cette année, puisque c’est à partir de cette date que se tiendra (jusqu’au 10) le salon professionnel Matexpo à Kortrijk Xpo. Événement axé sur les matériaux de construction, il s’adresse exclusivement aux professionnels du secteur. À la veille de ce grand rendez-vous, Transport Management s’est entretenu avec Gregory Olszewski, directeur du salon.

TM : Monsieur Olszewski, nous en sommes à la 37e édition de Matexpo. Quel est le thème à l’honneur, cette année ?

Gregory Olszewski : Nous n’avons pas de thématique fixe. L’offre est très vaste : ce serait dommage de la réduire à un seul thème ou groupe de produits. Il est au contraire important de proposer de la variété à chaque édition. Environ 20 % des exposants sont nouveaux, ce qui est très intéressant pour les visiteurs.

TM : Cette année, comment Matexpo encouragera-t-il le réseautage ?

 Gregory Olszewski : En plus de la cérémonie d’ouverture officielle, le mardi 5 septembre, à laquelle participeront nombre d’exposants et d’acteurs de premier plan, le Matexpo Café aura de nouveau lieu le vendredi 8 septembre. On attend plus de 1 500 invités. Et ce n’est pas tout : les nombreux séminaires et activités organisés par les exposants, les fédérations et les partenaires seront autant d’occasions de se rencontrer et d’échanger.

TM : Il y a aussi eu des adaptations sur le plan pratique, comme le parking et la formule d’inscription…

 Gregory Olszewski : Oui. Désormais, deux grands parkings sont prévus, plutôt qu’une dizaine par le passé. Et pour réduire les temps d’attente, nous mobilisons plus de navettes. La procédure d’inscription a aussi été revue. Les visiteurs qui s’inscrivent à l’avance peuvent désormais imprimer leur badge eux-mêmes avant le salon.

TM : Ces dernières années, les récompenses ont aussi énormément gagné en popularité. La tendance se poursuit-elle ?

Gregory Olszewski : En 2017, le Green Award et l’Innovation Award ont totalisé ensemble pas moins de 33 inscriptions. C’est aussi un nouveau record. Cela prouve que les nouvelles évolutions battent leur plein et que les exposants veulent les mettre en avant. C’est aussi une valeur ajoutée pour les visiteurs : les innovations leur permettent d’utiliser les machines et les techniques plus vite et plus efficacement.

TM : Le grand changement, c’est évidemment la disparition de la zone de démonstration, qui était très impressionnante. Mais les « Demo Days powered by Matexpo » annoncent-ils une nouvelle initiative ?

Gregory Olszewski : Nous avons longuement interrogé les exposants et les visiteurs. Il s’est avéré que cette zone de démonstration organisée pendant Matexpo avait peu de valeur ajoutée. La surface devenait trop grande et les exposants devaient mobiliser encore plus de machines et de personnel. Après avoir demandé leur avis à une quinzaine de sociétés, nous avons choisi de créer un nouvel événement : les « Demo Days ». Ils auront lieu en septembre 2018, entre cette édition et la suivante. Pour la première édition, l’accent sera mis sur les excavateurs. Un maximum sera fixé pour le nombre de machines et le tonnage que les participants pourront exposer et faire essayer. L’objectif est d’appliquer un concept tout compris pour réduire les frais des exposants au minimum. Mais le salon ne doit pas non plus être statique : il faut que les machines tournent.

Matexpo 2017 en bref 

  • Du 6 au 10 septembre
  • 370 exposants
  • Plus de 40 000 visiteurs attendus
  • Parking et navettes gratuites
  • Inscription : matexpo.be

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !