VAN Management 101 (avril 2019)

 16/04/2019  Yannick Haesevoets  


Un avenir électrifiant ou électrisant ?

Le Brussels Motor Show l’a encore montré : l’avenir de la mobilité passe par les véhicules électriques. Mais là, le débat prend une tournure surréaliste : au salon, j’ai vu un visiteur se détourner d’un stand simplement parce que la marque ne proposait pas d’offre électrique. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres, mais le diesel-bashing a atteint un niveau de désinformation inquiétant.

Dans le domaine des utilitaires légers, toutes les marques se dépêchent de mettre sur le marché une camionnette électrique. Mais pour quel type de client ? Volkswagen CV mise clairement sur la livraison de colis en ville, avec un véhicule dont l’équilibre autonomie-charge utile a été calculé en fonction des besoins de cette cible exclusive. D’autres marques restent plus généralistes dans leur approche.

Comme vous le lirez dans ce numéro de VAN Management, la question de l’infrastructure de recharge sera la moins difficile à résoudre (je ne parle pas de la disponibilité de l’énergie électrique au creux de l’hiver). Mais il va falloir aux constructeurs beaucoup de pédagogie (et quelques choix marketing cruciaux) pour amener une part significative des gestionnaires de parc à envisager le passage à l’électricité. C’est eux, avec nos futures majorités politiques, qui feront passer l’utilitaire électrique du stade d’achat forcé à celui d’achat souhaité.

Claude Yvens,
Rédacteur en chef.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !