LINK2LOGISTICS Management 48 (décembre 2018)

 19/12/2018  ccluyten  

Une année charnière

2018 s’achève sous le signe d’une pénurie de personnel non seulement dans le transport, mais également de plus en plus dans la logistique. La conjoncture était cette année au plus haut, même si elle commence à montrer des signes évidents d’essoufflement. Mais même si l’économie venait à ralentir ou se retourner, cette pénurie devrait subsister : il demeurera difficile d’attirer du personnel logistique.La robotisation pourrait apporter un certain soulagement. Encore que, comme l’indique notre Pro-Contra, les avis sont partagés. Elle pourrait même accroître le déséquilibre, en accroissant la demande en personnel spécialisé, de haut niveau.

La logistique a été marquée cette année par la poursuite de la croissance, entre autres grâce à l’e-commerce. Mais pas uniquement. Cela se retrouve dans les chiffres du Top 1000 de Link2Logistics Management, une source d’information unique en Belgique !

2018 pourrait également être une année charnière au niveau de l’intermodal. De plus en plus de plates-formes logistiques sont érigées à proximité de la voie d’eau ou sont raccordées au rail. En témoignent – autre autres – les investissements de ECS-2XL à Dourges et le choix de EOC pour le fluvial.

La Belgique logistique demeure bien vivante et diverse. Tout comme ce magazine dans le choix de ses articles. De quoi entamer 2019 avec un esprit frais et informé.

Bonne lecture

 

Philippe Van Dooren
Rédacteur en chef

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !