Made.com établit sa logistique européenne chez Katoen Natie

 04/09/2019  Philippe Van Dooren  News Logistics, Contract Logistics, E-commerce
Made.com établit sa logistique européenne chez Katoen Natie

Made.com, un e-détaillant britannique de meubles et d’accessoires de maison, a choisi Katoen Natie dans le port d’Anvers pour organiser sa logistique sur le continent européen. Avec une superficie de 36.000 m², ce centre est le plus grand centre logistique pour l’e-commerce en Belgique.

Made.com est considéré comme un concurrent d’IKEA. Avec un chiffre d’affaires de 191 millions d’euros et 500 employés, l’entreprise est beaucoup plus petite, mais en pleine croissance, de 40 % chaque année. La boutique n’est disponible qu’en ligne et n’a donc pas de magasins physiques. Elle opère actuellement dans 11 pays, dont le Royaume-Uni, la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne, la France, l’Espagne, le Danemark et la Suède. Une expansion au Portugal et en Italie est en cours.

Frédéric Beltoise, directeur logistique de Made.com, explique à De Tijd qu’à la fin de 2018, l’entreprise a décidé de scinder la distribution au Royaume-Uni et sur le continent afin de pallier les difficultés liées au Brexit. La société a étudié les possibilités en France, en Allemagne et aux Pays-Bas, mais a finalement choisi Katoen Natie, situé à Anvers. L’entreprise est depuis longtemps active dans le domaine de l’e-fulfilment, notamment pour Veepee (mode), Zooplus (alimentation animale) et Intergamma (bricolage).

« A partir de ce mois-ci, Made.com disposera d’un entrepôt de 36.000 m², avec la possibilité de doubler sa surface à court terme », explique Lorenz Hertoghs, directeur de l’e-commerce chez Katoen Natie. Grâce à la proximité des entrepôts et du personnel pour les autres acteurs, la boutique en ligne pourra opérer de manière plus flexible.

Selon M. Hertoghs, il existe de nombreux malentendus au sujet de l’e-commerce dans notre pays. « Pour les détaillants qui veulent posséder leur propre entrepôt pour le commerce électronique, il est difficile de déployer du personnel la nuit et le coût de main-d’œuvre est élevé. Mais des entreprises logistiques comme la nôtre travaillent avec une commission paritaire différente. Nous pouvons, depuis des années maintenant, faire travailler notre personnel la nuit », ajoute-t-il.

Made.com achète directement du fabricant et garde, dans l’entrepôt, le stock le plus limité possible. « Ils commencent déjà à vendre leurs produits dès qu’ils les commandent au fabricant. Lorsque les conteneurs en provenance de Chine arrivent à Anvers ou à Rotterdam, 45 % des produits ne sont pas envoyés dans notre entrepôt, mais directement aux clients », explique Hertoghs.

Made.com ne livre pas gratuitement. L’entreprise facture les frais de livraison et de retour en fonction du prix et de la taille des meubles. « Le transport coûte aussi de l’argent. En fin de compte, le client paie toujours, même dans le cas de livraisons dites gratuites », conclut Beltoise.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !