Nouvelle classification des fonctions : l’UBT-FGTB dépose un préavis de grève

 27/02/2019  Claude Yvens  Réglementation
Nouvelle classification des fonctions : l’UBT-FGTB dépose un préavis de grève

Le syndicat UBT-FGTB a déposé un préavis de grève dans le secteur transport de marchandises et logistique parce qu’il estime que le dossier de la classification des fonctions est dans l’impasse. Le préavis prend effet avec effet immédiat et pour une durée indéterminée.

Le dossier de la nouvelle classification des fonctions achoppe sur les salaires horaires minimum qui seront appliqués aux quatre nouvelles catégories de chauffeurs. “En dépit des différentes propositions avancées par les organisations syndicales, nous continuons à nous heurter au refus obstiné des fédérations patronales. Pourtant, celles-ci avouent elles-mêmes qu’il existe une pénurie de chauffeurs et se lamentent sans cesse qu’elles ne trouvent pas de chauffeurs”, estime le syndicat.

UPTR : “Des exigences irréalistes”

De son côté, le strois fédérations ont dévoilé les exigences chiffrées des syndicats. Alors qu’un accord interprofessionnel vient de se conclure entre les partenaires sociaux à 1.1 % pour l’année 2019, la proposition syndicale actuellement sur la table demande une augmentation du salaire brut de… 33% à 35% selon la catégorie. Un chiffre que les fédérations estiment tout simplement inacceptable. Par ailleurs, elles rappellent que seules les conventions collectives  touchant au salaire minimum et au mécanisme d’indexation des salaires des nouvelles (sous-) commissions paritaires tombent hors du champ d’application de la norme salariale. Selon cet avis juridique (dit ‘avis Cox’), toute discussion liée à un couplage entre la nouvelle classification des fonctions et un accord sur les salaires minimum des quatre classes de fonctions doit se dérouler dans le respect de la norme salariale. “Pour les syndicats, le fait que le lien salarial avec la classification des fonctions soit soumis à cette analyse légale est inacceptable,” commentent encore Febetra, TLV et UPTR.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !