Transportmanagement.be

[OPINION] L’interim est une solution temporaire !

 19/05/2017  TM Extern  Opinion
[OPINION] L’interim est une solution temporaire !

Il y a quelques jours, la presse relatait que certains travailleurs étaient occupés depuis des années sur base de contrats journaliers. Bien qu’en pratique on puisse parler d’un genre d’emploi fixe, le mécontentement à propos de ces pratiques est grand. Le vendredi, les travailleurs ne savent pas s’ils seront au travail le lundi ou pendant combien de temps il y aura encore du travail pour eux. Cette incertitude pèse sur la stabilité financière et l’avenir du travailleur et de sa famille.

Par Nele Mertens, juriste consultant chez Acerta.

Le travail intérimaire, c’est quoi exactement ?

Le travail intérimaire permet de réagir de manière flexible aux besoins variables dans votre entreprise. Un travailleur fixe remet-il inopinément sa démission ? Avez-vous besoin d’un plus grand nombre de travailleurs que prévu ? Dans ce cas, il est possible de faire appel à un bureau d’intérim qui vous enverra une personne pour travailler momentanément chez vous. Normalement, les contrats à durée déterminée successifs ne sont pas autorisés, sauf dans des conditions très strictes. Mais si vous pourrez démontrer qu’ils sont nécessaires pour votre entreprise, cette possibilité existe pour les contrats journaliers ou hebdomadaires.

Exclusivement dans certaines situations

La loi sur le travail intérimaire prévoit un cadre juridique stricte pour protéger les travailleurs intérimaires. Le travail intérimaire n’est autorisé que dans certaines situations. La première étant suite au départ d’un travailleur fixe, la deuxième situation est autorisé en cas de surcroît temporaire de travail et dernièrement pour l’exécution d’un travail exceptionnel on peut faire appel à un bureau d’intérim.

Le motif ‘insertion’ a été introduit il y a quelques années. Vous avez ainsi l’occasion d’engager un nouveau travailleur sur pendant une période courte, le temps d’estimer s’il effectue les tâches correctement et s’il convient sur le lieu de travail. Vous pouvez répéter cette procédure à trois reprises et ensuite offrir un des candidats un contrat fixe.

Pour les situations temporaires

Le travail intérimaire est donc un régime d’exception, destiné aux situations temporaires pour faire face à plus de travail ou à moins de travailleurs. Tant que vous pouvez en justifier la nécessité, il vous est possible de faire appel au travail temporaire et éventuellement aux contrats journaliers successifs. Si le travail intérimaire sert à éviter des frais de licenciement, vous détournez le système.

La fédération professionnelle Federgon et le Ministre fédéral de l’Emploi Kris Peeters examinent la possibilité de s’attaquer sévèrement aux abus.