L’immobilier logistique paré pour l’avenir ?

 09/03/2016  Claude Yvens  News Logistics, Multimodal, Logistics
L’immobilier logistique paré pour l’avenir ?

Le séminaire sur les terrains d’activités économiques et l’immobilier logistique a donné lieu à une discussion animée sur l’aménagement des zones d’activités logistiques. Répond-il suffisamment à la demande actuelle des grands prestataires de services ? Comment continuer à adapter les bâtiments et terrains à la demande future ?

Lors du séminaire, les représentants de TechLane Ghent Logistics ont présenté leur superbe projet autour de la célèbre île de Zwijnaarde. Il implique l’aménagement d’une nouvelle zone mixte qui accueillera aussi bien des activités de recherche avec l’Université de Gand que des bureaux et des entreprises logistiques. Les 11 hectares de terrains contigus et la proximité immédiate d’une voie navigable et d’un terminal devraient attirer des candidats. Michiel Deveen, responsable commercial de la SA Waterwegen en Zeekanaal (qui accordera la concession) et Ivan Lokere, CEO du Groupe Alinso (propriétaire de la concession), ont présenté le projet et ont notamment évoqué leurs obligations en matière de durabilité (Breeam : Très bon ou Excellent). Ils ont également parlé de l’évaluation des projets concernant l’utilisation des voies navigables et la valeur ajoutée que celle-ci implique. Dans la salle remplie de spécialistes immobiliers, les questions ont fusé. De grands projets risquent-ils vraiment d’être refusés s’ils ne répondent pas parfaitement aux exigences posées ?

Bert Selis, Cargo & Logistics Manager de Liege Airport, doit distinguer les différents projets réalisables, sachant que seules les entreprises liées à l’aviation peuvent s’implanter. Il ajoute que la nouvelle zone d’activités de l’aéroport sera largement pourvue de voiries et de zones pour les différents types d’activités, ce qui implique certaines restrictions. Il ne sera pas possible d’installer des bâtiments logistiques par la suite à cet endroit ; le constat n’a pas manqué de susciter de nombreuses réactions. En effet, les spécialistes immobiliers s’accordent à dire que l’on construit souvent trop vite des routes qui divisent les grandes parcelles et que les grandes activités logistiques sont justement ce qui manque actuellement dans notre pays.

Ülan Aytan, senior manager operations chez Hyundai Mobis Parts Europe, était responsable de la planification du nouveau centre de distribution de Beringen. Il insiste sur le fait que dans ce projet, d’importantes modifications ont dû être apportées aux plans initiaux. La ville de Beringen a en effet modifié ses plans et appels d’offre en dernière minute afin de pouvoir réaliser ce grand projet.

Peter Ooms

 

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !