Les transports portuaires de Stella Artois à Anvers désormais via le train

 29/10/2019  Philippe Van Dooren  News Logistics, Multimodal
Les transports portuaires de Stella Artois à Anvers désormais via le train

AB InBev va désormais organiser l’essentiel de ses transports dans le port d’Anvers en faisant appel au train. Dès 2020, le brasseur retirera ainsi quelque 20.000 poids lourds par an de la route grâce à ce transfert modal. Le groupe veut réduire ses émissions de CO2 de 25 % d’ici à 2025 par rapport à 2017.

Entre 2014 et 2018, l’exportation de Stella Artois a doublé, avec un pourcentage de croissance annuel de près de 8 %. Quelque 90 % de la bière de cette marque brassée en Belgique sont exportés dont 75 % sont destinés aux USA, au Canada, au Mexique et à la Corée du sud. Les conteneurs partent par bateau des terminaux de MPET et DP World au Deurganckdok sur la rive gauche anversoise. La bière elle-même est chargée par Katoen Natie dans les conteneurs dans un entrepôt situé quai 720 sur la rive droite.

Une partie des transports entre l’entrepôt et le Deurganckdok – vers le terminal MPET – s’effectuait déjà en train. Aujourd’hui, les conteneurs sont également transportés vers le terminal DP World en train. Cette liaison ferroviaire supplémentaire permet de supprimer, par train, 47 trajets routiers. Ajoutés aux 15.000 conteneurs déjà transportés par AB InBev en 2019 vers MPET par la liaison ferroviaire existante, cela portera à 20.000 (en 2020) le nombre total de trajets en poids lourds évités.

Selon AB InBev, cela signifie moins de pression sur le réseau routier, 440.000 km parcourus en moins sur la route et une réduction de 75 % des CO2.

Vous ne recevez pas encore notre newsletter hebdomadaire ? Inscrivez-vous ici !