Les sociétés de transport et logistique limbourgeoises collaborent pour s’attaquer à la pénurie de chauffeurs

 12/01/2017  TransportMedia  News Transport
Les sociétés de transport et logistique limbourgeoises collaborent pour s’attaquer à la pénurie de chauffeurs

Ce matin, POM Limburg et Logistiek Platform Limburg ont présenté le premier groupement d’employeurs flamand du secteur privé. Concrètement, ce groupement met en place une collaboration entre quatre sociétés de transport et logistique limbourgeoises constituant ainsi un pool commun qui permet de solutionner le problème de la pénurie de chauffeurs.

Les quatre membres du ‘Limburgse Pool Transport & Logistiek’ sont Alders Transport (Overpelt), TDL (Heusden-Zolder), MTL (Tongres) et Lux Transport (Borgloon). Roel Smets, CEO d’Alders Transport et porte-parole du projet : « La création d’un pool logistique constitue une étape importante dans le traitement de la pénurie de chauffeurs. La solution n’est pas de se faire concurrence. Nous devons arriver à une collaboration horizontale qui nous permet d’être plus forts ensemble. »

Age moyen de 53 ans

Dans la mesure où les quatre entreprises de transport vont collaborer étroitement, il est plus facile d’attirer des chauffeurs potentiels. « Nous nous adressons surtout aux jeunes chauffeurs qui ont besoin d’une bonne formation, car la formation est extrêmement importante dans notre secteur. Quand on voit que l’âge moyen des chauffeurs en Belgique est de 53 ans, nous avons urgemment besoin d’un bon suivi. » La demande toujours plus forte des chauffeurs plus âgés pour le travail à temps partiel a également été une bonne raison pour passer à un pool commun.

Sous l’œil vigilant du Ministre Fédéral du Travail Kris Peeters, Paul Vrancken, président de Logistiek Platform Limburg s’est voulu encourageant. « Ce pool limbourgeois pour le Transport et la Logistique constitue un exemple pour l’ensemble de l’économie belge. Avec cette initiative, nous voulons intensifier la bataille contre les pays voisins afin de renforcer la position de la Flandre et de la Belgique dans son ensemble. »

35 nouveaux jobs

Le projet a officiellement débuté aujourd’hui avec 5 chauffeurs en formation. D’ici à fin février, ces chauffeurs devraient être opérationnels. « Après un an, nous voulons avoir 15 nouveaux chauffeurs, et après 2 – 3 ans le projet devrait avoir créé 35 nouveaux jobs », conclut le Ministre Kris Peeters.