Les ports d’Anvers et de Liège, associés à De Scheepvaart, signent un contrat de collaboration

 01/04/2014  Claude Yvens  News Logistics, Multimodal
Les ports d’Anvers et de Liège, associés à De Scheepvaart, signent un contrat de collaboration

Le Canal Albert peut encore renforcer son rôle de lien entre le port d’Anvers et le port de Liège. Ce constat est à la base du contrat de collaboration signé hier entre les deux autorités portuaires et Nv De Scheepvaart, le gestionnaire de l’infrastructure fluviale entre Anvers et Liège. 
Le contrat énumère plusieurs actions concrètes à mener par les trois parties signataires afin de faire du Canal Albert (qui fête cette année son 75e anniversaire) un ‘axe logistique par excellence’ : 

– la promotion des terminaux à conteneurs situés le long du canal Albert 
– l’ échange de données et de connaissances relatives aux flux des marchandises au sein d’ une infrastructure de navigation intérieure adéquate et performante
– le renforcement de la fiabilité et de la transparence du transport fluvial 

Mais le contrat souligne également la nécessité d’adapter la capacité du Canal Albert à l’augmentation attendue du trafic. Du côté flamand, 21 des 62 ponts qui surplombent le canal entre Anvers et Lanaye ont été rehaussés pour offrir une hauteur de passage de 9.1 m et permettre l’empilage de quatre conteneurs au lieu de trois. Neuf ponts sont en cours de travaux et De Scheepvaart entend avoir adapté les 32 derniers d’ici 2020. Du côté wallon, trois ponts doivent aussi être adaptés, mais les budgets n’ont pas encore été débloqués. 
Emile-Louis Bertrand, le directeur général du port de Liège, espère que ce contrat de collaboration permettra d’ouvrir les yeux à la future majorité gouvernementale wallonne sur ce dossier.

Tagged With: De ScheepvaartPort de liègeHaven AntwerpenEmile-Louis Bertrandcanal AlbertAlbertkanaal